Monde Asie

La Chine prévient face à la variole du singe : "ne touchez pas les étrangers"

© Getty Images

19 sept. 2022 à 05:29Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Anthony Roberfroid

Un épidémiologiste chinois de haut niveau conseille à ses compatriotes de "ne pas toucher les étrangers" en raison du virus de la variole du singe, rapportent plusieurs médias internationaux, dont l'agence de presse Reuters et la chaîne d'information en continu CNN.

Vendredi, la Chine a signalé la première infection par le virus, qui, ces derniers mois en Europe et aux États-Unis, a surtout été découvert chez des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes. 

La personne infectée à Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine, a été mise en quarantaine immédiatement après son arrivée dans la ville. Selon les autorités locales, le risque d'épidémie est faible. Le patient est stable et a en outre été testé négatif pour le Covid-19.

Wu Zunyou, épidémiologiste en chef du département de la santé de la Chine (CCDC), a formulé sa recommandation ce week-end dans un message publié sur la plateforme de réseau social chinoise Weibo. Il conseille d'éviter les contacts peau à peau avec des "étrangers" ou des personnes revenues de l'étranger ces dernières semaines.

Sur le même sujet...

JT du 10/08/2022

Variole du singe : 546 personnes dont 1 femme en Belgique

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Coronavirus en Chine : la stratégie zéro Covid pénalise 75% des entreprises européennes et le commerce chinois

Coronavirus

La Chine "ne renoncera jamais à l’usage de la force" pour réunifier Taïwan, affirme Xi

Monde Asie

Articles recommandés pour vous