RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

La circulation des Thalys revient progressivement à la normale

30 juil. 2022 à 16:03Temps de lecture1 min
Par Belga

La circulation des trains Thalys entre les gares de Bruxelles-Midi et de Paris-Nord, interrompue vendredi après le heurt d'un animal à hauteur de Tournai, revient progressivement à la normale, a indiqué samedi après-midi une porte-parole de l'entreprise ferroviaire.

Thalys / des incidents qui passent mal

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Les trains accusent toutefois encore entre 5 et 30 minutes de retard. "Ces retards sont dus au fait que l'on double certains trains - quand c'est possible au niveau logistique - pour ajouter de la capacité", explique la porte-parole. "Cela demande un tout petit peu plus d'organisation de notre part, mais c'est un choix assumé pour pouvoir acheminer un maximum de clients."

Samedi matin, de nombreuses personnes se trouvaient encore en gare, mais la situation se rétablit peu à peu, les trains pouvant rejoindre leur destination, ajoute encore la porte-parole. "Nous travaillons au rétablissement d'une situation normale. Il y a encore des retards, mais cela va dans le bon sens", a-t-elle conclu.

Le courant électrique coupé sur la ligne

Un train Thalys, qui reliait la gare de Bruxelles-Midi à celle de Paris-Nord, est resté à l'arrêt une partie de l'après-midi et de la soirée de vendredi en raison d'un problème technique après avoir heurté un animal. Le courant électrique sur la ligne avait dû être coupé pour des raisons de sécurité car les dégâts causés à la motrice du train provoquaient un dégagement de fumée. Les passagers avaient été évacués en autocar dans la soirée. La coupure de l'électricité avait en outre eu un impact sur d'autres trains de Thalys, qui avaient eux aussi dû être arrêtés. Le trafic n'avait finalement pu reprendre sur la ligne que peu avant 21h30. 

Si les voyageurs qui étaient bloqués sur le trajet après être déjà partis ont bien été amenés à Paris-Nord, l'entreprise ferroviaire avait toutefois dû annuler six trains au départ de Bruxelles-Midi et six autres depuis Paris. En conséquence, les clients restés à Bruxelles, tout comme ceux bloqués à Paris, avaient eu le choix entre loger à l'hôtel, rentrer chez eux s'ils habitaient à proximité ou patienter dans plusieurs rames de Thalys afin d'avoir un endroit sûr et calme où dormir. Entre 700 et 800 personnes avaient retenu cette dernière option à Bruxelles.

 

Sur le même sujet

Thalys bloqué à hauteur d’Antoing : 800 personnes ont dormi dans des trains, selon la police

Belgique

Thalys réduit son offre jusque début septembre

Belgique

Articles recommandés pour vous