RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Commission européenne envisage un instrument d'urgence pour faire face aux fragilités du marché unique

La Commission européenne envisage un instrument d'urgence pour faire face aux fragilités du marché unique
05 mai 2021 à 10:47 - mise à jour 05 mai 2021 à 15:08Temps de lecture1 min
Par Belga

La Commission européenne a proposé mercredi une mise à jour de la stratégie industrielle qu'elle avait présentée il y a un peu plus d'un an afin d'intégrer de premières leçons de la pandémie de Covid-19.

La crise a notamment mis en évidence les dépendances stratégiques du marché européen envers l'étranger et les réduire est devenu une priorité. La Commission a identifié 137 produits importés de l'étranger pour lesquels on peut considérer que l'Europe est hautement dépendante, dans des domaines d'importance stratégique.

Ces produits viennent essentiellement de Chine, du Vietnam et du Brésil, et concernent surtout l'industrie intensive en énergie, la santé et les secteurs liés aux transitions verte et digitale.

S'appuyer sur le commerce international n'est pas automatiquement synonyme de danger, note la Commission, mais il faudrait analyser les risques liés à chaque produit. Il y a également des dépendances stratégiques qui pourraient se créer par rapport à des technologies étrangères, si l'Europe ne rattrape pas son retard.

L'actualisation de la stratégie industrielle prévoit de travailler aux (potentielles) dépendances stratégiques, mais aussi de créer un "instrument d'urgence pour le marché unique". Cet "instrument" doit permettre, en cas de crise majeure, de préserver la libre circulation des biens et des services et d'assurer une disponibilité maximale des produits essentiels, selon la Commission. 

Articles recommandés pour vous