RTBFPasser au contenu

Regions

La commune de Braine-l’Alleud coupera les vivres du centre culturel à partir de 2023

La maison communale de Braine-l’Alleud.

Le torchon brûlait déjà depuis un certain temps entre la commune et le centre culturel. On se souvient que l’année dernière, le conseil communal avait réclamé un audit pour savoir si les subsides qu’il octroyait – soit environ 500.000 euros- étaient correctement gérés. 

D’après les autorités communales, cet audit avait révélé des manquements graves dans la gestion. Comme le non-respect de la loi sur les marchés publics ou encore un manque de transparence dans les comptes. Selon la ministre de la Culture, Bénédicte Linard, ce n’était pas le cas. Il fallait tout au plus procéder à quelques aménagements et respecter les accords entre partenaires. 

A l’époque, la commune avait décidé de transmettre le dossier au parquet pour information. Or, le parquet a finalement décidé de poursuivre et de mettre ce dossier à l’instruction. Pour le bourgmestre, c’est le signal attendu pour se désengager complètement : à partir de 2023, il ne soutiendra plus le centre culturel. Traduisez, il ne mettra plus la main au portefeuille. Sans attendre donc les résultats de cette instruction,ce que l'opposition a naturellement relevé et contesté.  

Parallèlement , et comme c'était annoncé , un nouveau service culturel verra prochainement le jour dans la commune. Mais deux espaces culturels pour une même entité, cela fait beaucoup. On attend donc de voir la position qu’adoptera la Fédération Wallonie- Bruxelles dans ce dossier.

Du côté du centre culturel, on est évidemment sous le choc. D'autant que le personnel a découvert l'information par voie de presse. Aurélie Etienne, la présidente du conseil d'administration souligne qu'à ce stade , elle n'a encore reçu aucun document officiel qui atteste de la volonté de la commune de rompre de manière unilatérale la convention qui lie entre autres le centre culturel à la commune jusqu'à 2024. Difficile donc à ce stade , d'envisager une riposte officielle. Mais ce qui est certain , c'est que la mobilisation est en route.
D'après Aurélie Etienne, de nombreux habitants ainsi que des artistes et d'autres lieux culturels se sont manifestés pour apporter leur soutien au centre culturel et à son personnel. Des actions de différentes natures sont envisagées, sous quelle forme , il est trop tôt pour le dire, mais elles auront certainement un caractère artistique et s'appuieront sur la population.  

Articles recommandés pour vous