RTBFPasser au contenu

Journal du classique

La compositrice finlandaise Kaija Saariaho élue nouveau membre à l’Académie des Beaux-Arts

La compositrice finlandaise Kaija Saariaho élue nouveau membre à l’Académie des Beaux-Arts
23 mai 2022 à 09:051 min
Par Paula Floch

La compositrice finlandaise Kaija Saariaho est l’une des figures de proue du monde musicale contemporain. Le 18 mai 2022, la compositrice est devenue membre associé étranger de l’Académie des Beaux-Arts.

Kaija Saariaho fait maintenant partie des 14 membres associés étrangers de l’Académie des Beaux-Arts. Le fauteuil II, précédemment occupé par l’Historien de l’Art belge Philippe Roberts-Jones, lui a été attribué. Ce palmarès de renom se compose de personnalités comme le réalisateur Woody Allen, ou le chef d’orchestre Seiji Ozawa.

Dans la mouvance électroacoustique, le traitement du timbre est au centre du processus créateur de la compositrice. Après avoir étudié plusieurs instruments et les arts visuels, elle travaille dans plusieurs studios électroacoustiques tels que le Studio Expérimental de la Radio Finlandaise, le Studio Numérique du Groupe de Recherche Musical (GRM) ainsi que l’EMS de Stockholm. A partir de 1982, elle réside à Paris et travaille à l’Ircam, notamment sur la musique assistée par ordinateur. Elle explore de nouvelles technologies qui lui permettent de combiner écriture instrumentale et traitement du son.

La flûte, le violoncelle, la voix, font partie de ses matériaux de recherche sonore. Elle travaille avec le violoncelliste Anssi Karttunen, la flûtiste Camilla Hoiteng les sopranos Dawn Upshaw et Karita Mattila, ou encore le pianiste Emmanuel Ax. A ces éléments acoustiques se mêlent musique électronique et supports multimédias (le ballet MAA, 1991).

La musique spectrale rencontre un lyrisme puissant dans ses compositions pour orchestres : NoaNoa, Amers, Prisma et ses opéras : L’amour de loin, Adrana Mater, et La Passion selon saint Simone.

Pour Kaija Saariaho, la composition est un véritable chemin de vie : "Composer n’est pas un métier, c’est une manière de vivre ! Je ressens la nécessité de le faire. C’est une partie si importante de ma vie qu’il m’est aussi difficile de la décrire que d’exprimer le monde dans lequel je vis."

L’Académie des beaux-arts encourage la création artistique par l’organisation de concours, l’attribution de prix, le financement de résidences d’artistes ou encore l’attribution de subventions.

 

Sur le même sujet

22 juin 2022 à 09:38
1 min
20 juin 2022 à 08:31
1 min

Articles recommandés pour vous