Monde Asie

La Corée du Nord tire deux missiles balistiques avant l’arrivée à Séoul de Kamala Harris

Des spectateurs regardent un tir de missile sur un téléviseur à Séoul

© Jung Yeon-je / AFP

28 sept. 2022 à 10:06 - mise à jour 28 sept. 2022 à 21:44Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Alain Lechien

La Corée du Nord a tiré deux "missiles balistiques" de courte portée, a annoncé mercredi l’armée sud-coréenne, quelques jours après un précédent essai et avant une visite en Corée du Sud de la vice-présidente américaine Kamala Harris.

Ces lancements, qui font partie d’une série d’essais militaires menés cette année par la Corée du Nord, interviennent après les avertissements des services de renseignement de Séoul prévoyant un prochain test nucléaire par Pyongyang.

L’armée sud-coréenne a indiqué avoir "détecté deux missiles balistiques de courte portée tirés depuis la zone de Sunan à Pyongyang". Les missiles "ont parcouru quelque 360 kilomètres à une altitude de 30 km et à la vitesse de Mach 6", a précisé l’état-major interarmées de Séoul dans un communiqué, ajoutant que les détails des lancements continuaient à être analysés.

Les Etats-Unis ont de leur côté condamné les tirs, tout en soulignant qu’ils demeuraient ouverts à un dialogue avec la Corée du Nord. "Ces lancements violent de nombreuses résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies et constituent une menace pour les voisins de la RPDC (République populaire démocratique de Corée, nom officiel de la Corée du Nord) et la communauté internationale", a déclaré un porte-parole du Département d’Etat américain.

Sur le même sujet

La Corée du Nord tire un nouveau missile et promet une riposte "féroce"

Monde Asie

Corée du Nord : Pyongyang a tiré son septième missile balistique en deux semaines

Monde

Articles recommandés pour vous