Regions Hainaut

La Cour d'Assises du Hainaut juge Alfredo Scuvera accusé d'avoir tué deux fois en moins de 48 heures

L'accusé Antonio Scuvera

© Belga

Deux homicides avec comme toile de fond un trafic de drogues seront analysés dès ce lundi devant la Cour d’assises du Hainaut, à Mons. Alfredo Scuvera, 28 ans, est accusé d'avoir tué deux hommes, en moins de 48 heures, dans la région de Charleroi. Pour le ministère public, ces meurtres sont prémédités.

Le 17 décembre 2019, Jérôme Thiebaut, 32 ans, ne se présente pas sur son lieu de travail. Le jeune homme est cuisinier au centre Fedasil de Jumet. Un collègue s’inquiète et se rend chez lui. Il découvre un cadavre, gisant dans une mare de sang.

Le crime a été filmé

L’appartement est équipé de deux caméras de vidéosurveillance. À 1h32, le 17 décembre, Jérôme reçoit la visite de deux hommes vêtus de vestes à capuches. L’un des visiteurs sort une arme et abat Jérôme, à bout portant, en visant la tête. Les deux hommes ne sont pas identifiés.

L’enquête de téléphonie met en évidence deux contacts réguliers, l’un est indiqué sous le nom de Salvator Goss, l’autre numéro sous le nom d’Olivier Lauwers.

Un corps emballé dans un drap

Le 21 décembre 2019, une dame se présente à la police en compagnie de sa fille. Elle n’a plus de nouvelles de son fils depuis quelques jours. Il s’appelle Olivier Lauwers et il est âgé de 47 ans.

La police se rend chez Olivier à Courcelles, en fin d’après-midi. Olivier est mort, son corps est emballé dans un drap. Il y a du sang dans l’appartement, et des traces de consommation de cocaïne dans la cuisine.

Des devoirs d’enquêtes sont effectués, dont l’audition de témoins. L’un d’eux confirme qu’Olivier touchait à la drogue et qu’il se fournissait chez un certain Salvatore, lequel lui demandait de cacher son stock chez lui. Olivier était une nourrice.

Deux homicides, un juge

Le même juge d’instruction est chargé des deux enquêtes. Il relève que les deux victimes ne se connaissaient pas, bien que le nom d’Olivier figurait dans le répertoire du téléphone de Jérôme. Ils ont une connaissance commune : Salvatore.

Rapidement, Salvatore est identifié. Il s’appelle Alfredo Scuvera. Le magistrat instructeur ordonne une perquisition à Jumet, où le suspect réside avec sa belle-mère et son demi-frère, âgé de 15 ans. Dans deux sacs en plastique enterrés dans le jardin, les policiers retrouvent des munitions et une arme à feu, l’arme du crime.

Le demi-frère, soupçonné d’être le deuxième homme, passe à table. Il raconte que c’est Alfredo qui a tué les victimes.

Ce dernier est confondu par la téléphonie, le sang retrouvé sur ses vêtements, ses chaussures et ses empreintes digitales. Il présente Jérôme comme son associé dans un trafic de drogues, avant de se rétracter, et Olivier comme une nourrice, chargée de stocker de la drogue chez lui.

Alfredo Scuvera est placé sous mandat d’arrêt le 5 janvier 2020 pour deux assassinats et les vols de GSM et de portefeuilles, avec la circonstance qu’il a utilisé un mineur en vue de commettre des crimes et des délits.

Son procès débute ce lundi. Il durera une semaine. 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous