Monde Amérique du Nord

La Cour suprême des États-Unis va examiner une mesure migratoire de Trump

© AFP

19 févr. 2022 à 07:53Temps de lecture2 min
Par Belga

La Cour suprême des Etats-Unis a annoncé vendredi qu'elle allait examiner la demande de l'administration Biden de mettre fin à une mesure migratoire controversée de Donald Trump consistant à renvoyer au Mexique les demandeurs d'asile pendant l'examen de leur dossier.

Le gouvernement du président démocrate a saisi fin décembre la haute cour, à majorité conservatrice, pour qu'elle examine la décision d'une cour d'appel ayant ordonné le maintien du programme baptisé "Rester au Mexique", mis en œuvre en 2019 par l'administration précédente.

Joe Biden défait les mesures de Trump

Dès son arrivée à la Maison Blanche en janvier 2021, Joe Biden a commencé à démanteler cette mesure controversée - officiellement appelée "Protocoles de protection des migrants" (PPM) - mais un tribunal du Texas a requis son rétablissement en août.

Les Etats-Unis ont par conséquent dû la réactiver partiellement, en accord avec le Mexique, tout en contestant la décision texane auprès d'une cour d'appel fédérale, sans obtenir gain de cause.

La Cour suprême doit se pencher sur ce dossier en avril, selon les documents judiciaires consultés par l'AFP. Une décision est attendue au cours de l'été.

Le programme PPM ne s'applique pas aux Mexicains mais force les demandeurs d'asile arrivés aux Etats-Unis par le Mexique à y rester le temps que leur requête soit instruite. Il est très critiqué par les associations de défense des droits civiques. 

70.000 demandeurs d'asile ont été renvoyés au Mexique

Entre janvier 2019 et décembre 2020, au moins 70.000 demandeurs d'asile - la plupart originaires d'Amérique centrale - ont été renvoyés au Mexique en vertu de ce programme, créant une crise humanitaire exacerbée par la pandémie de Covid-19, selon l'organisation American Immigration Council.

L'aile gauche du parti démocrate attendait de Joe Biden un virage à 180 degrés en matière d'immigration, après quatre années républicaines sous Trump consacrées à verrouiller les frontières des Etats-Unis.

Les flux migratoires, en forte baisse au début de la pandémie, avaient recommencé à augmenter avant même l'entrée en fonction de Joe Biden mais ont clairement bondi ensuite. 

Plus de deux millions de migrants entrés illégalement aux Etats-Unis via le Mexique ont été arrêtés en 2021, selon des statistiques officielles. Un niveau record.

Sur le même sujet

États-Unis : qui est Ketanji Brown Jackson, la première Afro-Américaine à la Cour suprême ?

Monde

Soupçons de collusion avec la Russie aux USA en 2016 : Trump porte plainte contre Clinton

Monde

Articles recommandés pour vous