Diables Rouges

La course contre-la-montre d’Axel Witsel : "Je ne sais pas dire quand je pourrai rejouer"

Axel Witsel a hâte de retrouver les Diables rouges sur la pelouse

© Belga

21 mai 2021 à 12:15 - mise à jour 21 mai 2021 à 12:16Temps de lecture2 min
Par Giovanni Zidda avec Pierre Deprez

9 janvier 2021. Axel Witsel est victime d’une rupture du tendon d’Achille lors d’un match de Bundesliga entre le Borussia Dortmund et Leipzig. La Belgique devra-t-elle se passer de sa fidèle sentinelle devant la défense lors de l’Euro ? C’est la question que tout le monde se pose immédiatement et qui va rythmer des mois frénétiques où le Liégeois va travailler d’arrache-pied pour se remettre.

Quatre mois plus tard, le grand espoir de le voir défendre les couleurs belges à l’Euro n’est plus un mirage. Intégré dans la liste de 26 joueurs convoqués par Roberto Martinez, Axel Witsel espère rapidement regagner sa place sur le terrain. Il l’a expliqué dans une capsule vidéo adressée à la RTBF.

"Si je rejoins le groupe, c’est que j’espère jouer. Il faut avancer étape par étape. Tout va dépendre de ma condition physique. On sait très bien que je vais manquer de rythme. Je pourrais être un peu plus frais et être bien physiquement même s’il me manquera des minutes. Pour le moment, je ne sais pas vraiment dire quand je pourrai effectivement rejouer. Cela va dépendre des semaines qui arrivent maintenant et au final ce sera au coach de décider car c’est lui qui a le dernier mot", a raconté Witsel à propos de ses chances de revenir au plus haut niveau rapidement.

Ce qui est certain, c’est que le médian a fait le maximum pour ne pas manquer ce rendez-vous. "Je suis arrivé dans ma dernière phase de revalidation. C’est une phase importante, une phase où je retrouve le terrain. La vitesse de récupération pour une blessure comme celle que j’ai eu change toujours de personne en personne. Il y a des joueurs qui se sont rétablis plus vite, d’autres plus lentement. Je pense que le Borussia Dortmund est content du fait que je puisse aller à l’Euro. Je ne pense pas que ce soit un risque pour ma santé. Depuis le début, on a toujours fait les choses dans l’ordre. Sans brûler d’étapes et cela a évolué semaine après semaine. Cela s’est bien passé jusqu’à aujourd’hui et on continue de la même manière."

Au passage, Axel Witsel a accepté de commenter l’absence de son compère Marouane Fellaini de la liste de Martinez. "J’espérais aussi le retour de Marouane. C’est le coach qui fait les choix et qui décide de sa liste. On a passé des superbes années avec lui et tout le monde l’adore dans le groupe mais au final c’est le coach qui a le dernier mot."

Et Axel Witsel pense que Roberto Martinez a construit une sélection encore plus forte qu'il y a trois ans en Russie. "Je pense qu'on est plus fort qu'en 2018. On a pris encore de l'expérience avec l'âge. Il y a pas mal de joueurs qui ont vraiment très bien progressé. Quand on voit la saison de Romelu Lukaku et de Kevin De Bruyne, la montée en puissance de Youri Tielemans, je pense qu'on peut dire qu'on est mieux qu'en 2018."

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous