La vie du bon côté

La cyclodanse, un sport de rencontres en musique

La cyclodanse

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

15 juin 2020 à 06:00Temps de lecture5 min
Par Edith Vallée

La cyclodanse c'est quoi ? Comment ça se pratique ? Sylvie Honoré et son invité, Jean-Luc Vranken, kinésithérapeute spécialisé dans différents outils en relaxation et expansion de conscience et moniteur sportif pour personnes handicapées. vous parlent en détail de cette première danse reconnue par l'ADEPS.

Qu’est-ce que la Cyclodanse ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne s’agit pas d’une danse avec des vélos mais avec des fauteuils roulants. C’est donc de la danse pour personnes handicapées physiques.

Comment est née la cyclodanse ? Qui est à l’origine de cette belle idée ?

La cyclodanse est née en Angleterre, sous l’impulsion d’un thérapeute qui travaillait avec des personnes en chaise. Plutôt que de leur faire faire des exercices classiques, et donc un peu monotones, et pour égayer l’atmosphère, il a décidé un jour de mettre de la musique.  Le fait d’entendre de la musique nous donne l’envie de suivre le rythme, de bouger... donc mouvement + musique, cela devient de la danse.   Ensuite, il s’est intéressé à la danse en tant qu’outil agréable pour rééduquer les personnes en chaise (comment propulser sa chaise, faire des pivots,…) en rythme.

Evolution depuis la création…

Au début c’était le style DUO : 2 pers ou plus en chaise et face à face en faisant des mouvements coordonnés sur des rythmes bien précis.  Petits à petits a été créé le style COMBI qui inclut une personne valide. Donc, une personne valide vient danser avec une personne en chaise.

Cela permet à la personne handicapée de se réintégrer dans le monde de la personne valide mais permet aussi à la personne valide de s’intégrer dans le monde de la personne handicapée.

Comment ça se passe ?

La personne valide va avoir un contact avec le bout des mains, le bout des doigts avec la personne en chaise et elle va créer un mouvement en partant en marche arrière et la personne en chaise va aller en marche avant. Ce mouvement va être agrémenté de rythmes et de rotations sur elles-mêmes ou de passages dans le dos. On retrouve en cyclodanse quasiment les mêmes passes, mais adaptées, que l’on peut retrouver dans une danse de rock, par exemple, entre personnes valides.

La cyclodanse est une danse très agréable et plus diversifiée qu’une danse de slow entre deux personnes valides… plus de 15 passes différentes en slow cyclodanse !  On peut danser des danses plus rapides que le slow, comme le rock et le disco !

Comment Jean-Luc Vranken en est-il venu à vouloir apprendre et former des éducateurs, moniteurs à cette discipline ?

En tant que kinésithérapeute, Jean-Luc Vranken participe régulièrement à des stages sportifs adaptés à des personnes handicapées mentales ou physiques. Il y a quelques années, un jour, lors d’une journée sportive où il donnait des cours, il a rencontré une dame en chaise qui donnait des cours de cyclodanse. Cette dame lui a proposé de danser un slow avec elle et il a refusé car pour lui le slow c’était du corps à corps entre deux personnes valides ou alors, lorsque c’est possible, sortir la personne de sa chaise et la tenir dans ses bras pour danser ensemble. Cette dame l’invite à aller la voir un jour à son club et connaître son cours. Ce qu’il fait et cette fois-ci accepte de danser avec elle et en quelques minutes, il a adopté et aimé ce type de danse.

On rentre dans une forme de fluidité très agréable, un peu comparable à la fluidité que l’on peut retrouver chez les patineurs artistiques. Une élégance, mouvement ample grâce au mouvement de la chaise qui roule et crée un beau mouvement sur la piste

Après avoir suivi un mois de cours auprès de cette dame, il a repris le cours, y a amené quelques danses chorégraphiques, y a adapté le rock, le disco, le reggae,..

Le cours s’est développé, organisation de stages, démonstrations et cours un peu partout dans le monde et même devant la famille royale.

Par la suite Jean-Luc a commencé à former des moniteurs, via une mutuelle, a aidé à créer de nouveaux clubs un peu partout en Belgique. A aussi formé des éducateurs travaillant dans des institutions afin de pouvoir utiliser la cyclodanse comme outil de délassement, de création et de revalidation.

Qu’est-ce que la cyclodance apporte à la personne en chaise ? Quels sont les bienfaits ?

Physiquement, il s’agit de la première rééducation que l'on peut utiliser chez quelqu’un qui ne peut pas encore tendre les bras, qui a une rétraction au niveau des membres supérieurs, qui a un manque de tonus au niveau de la colonne vertébrale, qui ne peut pas se propulser avec sa chaise.

  • C’est la première activité que l'on peut proposer à des personnes atteintes d’un handicap très profond.
  • Aussi, avec le plaisir de cette danse, par le mouvement de la danse, on amène les bras de la personne à se tendre. On étire les muscles, on commence à renforcer le bras. Car il faut savoir que la personne en chaise travaille plus au niveau musculaire que la personne valide lors de la cyclodanse.
  • Avec les mouvements de rotations du tronc, on amène également un renforcement des muscles para vertébraux.

Autres bienfaits :

Retour à un schéma corporel adéquat, à travers la coordination, et… le partage avec l’autre.

L’image de soi, l’estime de soi, activation des sécrétions hormonales de bien-être assez importante après une danse en général mais c’est plus accentué chez les personnes en chaise.

"Une personne valide n’a pas besoin, par exemple, pour aller nager ou faire un sport ballon, de la personne handicapée. Par contre, si elle souhaite faire de la cyclodanse, je ne peux pas mettre une personne valide en chaise, ça ne va pas avoir le même effet, il n’y a pas la même conscience ni le même schéma corporel. Pour faire de la cyclodanse, la personne valide a BESOIN d’une personne en chaise. C’est le seul sport où les deux partenaires sont aussi nécessaires l’un à l’autre.explique Jean-Luc Vranken.

La Cyclodanse est la première danse reconnue par l’ADEPS.

Jean-Luc Vranken aime la danse.  Si un jour, il ne pouvait plus danser ou ne pratiquer qu’une seule danse ce serait la cyclodanse, et ce, pour plusieurs raisons :

  • Une grande variété dans les passes, même dans les danses lentes, ce qui n’est pas le cas pour une danse entre personnes valides; 
  • Une danse très physique et agréable;
  • Un lien de complicité entre les deux partenaires, à travers les mains, le regard, la coordination des passes;
  • Sensation aérienne (légèreté).

Quand il lui arrive d'aller en discothèque avec des amis et des personnes en chaise, les réactions des danseurs "valides" sont l'étonnement et l'admiration.  On leur laisse la piste car les personnes en chaise ont besoin de plus d’espace. Ils dansent 3 ou 4 danses puis laissent la piste de danse aux autres, et une alternance se crée durant la soirée.

Petit à petit, des personnes valides viennent chercher les danseurs en chaise afin de s’essayer à ce type de danse. Cela permet également d’intéresser d’autres personnes à cette danse qui, par la suite, intègrent des cours et des stages.

Jean-Luc Vranken

Licencié en kinésithérapie, spécialisé dans différents outils en relaxation et expansion de conscience, ainsi qu’en méthode Mézières.

Très rapidement, il s’est tourné vers des outils qui lui permettaient d’aborder la personne dans sa globalité. En effet, depuis une vingtaine d’années, il s’intéresse à la méditation, aux massages, au Reïki, à la PNL, à la sophrologie, au magnétisme, aux huiles essentielles, au pouvoir des sons, au tarot et aux forces présentes dans la nature.

Moniteur et responsable de stages sportifs pour personnes handicapées, Jean-Luc s’est surtout spécialisé en cyclodanse.

 

Pour des informations concernant la cyclodanse et les stages/cours organisés, découvrir un nouvel univers de relaxation et d’harmonie intérieure 

jean-luc.vranken@hotmail.fr  08H00 à 22H00 au 0488 08 26 43

 Corps et Ames - Le site

 

Chaque jour, prenez la vie du bon côté

Sylvie Honoré

Du 100% digital… La Vie du bon côté, c’est tous les jours, quand vous le voulez du matin au soir, en PODCAST et dans la bonne humeur sur Vivacite.be, sur auvio, sur spotify, sur votre smartphone ou votre iPhone. C’est partout, tout le temps, où vous le voulez comme vous le voulez ! Sylvie Honoré vous invite à ce rendez-vous Bien Etre et Santé en présence d’experts en développement personnel. La vie du bon côté, c’est aussi un second rendez-vous quotidien dans l’émission "VIVRE ICI" dès 14h15 sur VivaCité.

Loading...

Sur le même sujet

La danse en conscience pour améliorer votre bien-être et votre sentiment de liberté

La vie du bon côté

Articles recommandés pour vous