Regions Liège

La défense de la Charteuse en discussion à l’Hôtel de ville de Liège

Interpellation citoyenne et manifestation de soutien à l’occupation du site, au menu du conseil communal de ce lundi

Depuis la fin mars, le parc de la Chartreuse est transformé en zone à défendre, un site occupé par des activistes, qui cherchent à empêcher les pelleteuses et les tronçonneuses du groupe immobilier Matexi d’entrer en action. Ils viennent de recevoir le soutien d’une centaine d’associations et de personnalités de la société civile.

Parallèlement, une manifestation a rassemblé une bonne centaine de personnes, à l’hôtel de ville de Liège, pour soutenir l’interpellation citoyenne qui a ouvert le conseil communal de ce lundi. Elle émane d’un comité d’opposants au projet de lotissement qui défraye la chronique depuis plusieurs années. La demande est double : d’une part que le bourgmestre s’engage à ne pas expulser par voie de police les "campeurs" de la Chartreuse, et d’autre part, qu’il entame une concertation globale avec le promoteur pour envisager un autre développement de ce qui pourrait ou devrait rester un espace de promenade et de biodiversité.

Par la voix de Willy Demeyer, le collège communal a répondu positivement à ces deux questions : pas d’évacuation, sous réserve du respect des normes d’hygiène et de sécurité ; initiative d’une large négociation sur l’avenir du site. Mais il a rappelé quelques éléments de contexte qui rendent le dossier très délicat : le permis dont dispose la société Matexi a été délivré par la région wallonne. Certes, il ne concerne qu’un pourcentage très limité de la superficie globale de ce poumon vert. Le problème, c’est que le plan de secteur, le plan d’occupation du sol, en vigueur date de quarante ans. Le monde a évolué depuis, et ce qui a été jugé "urbanisable" à l’époque ne l’est plus. Mais dans l’immédiat, l’état de droit s’applique…. Les porte-parole d'Un Air De Charteuse se sont montrés déçus, à l'issue de cet échange.

Articles recommandés pour vous