RTBFPasser au contenu
Rechercher

Environnement

La déforestation au Brésil accuse une légère baisse en mars, mais enregistre un niveau record sur le trimestre

08 avr. 2022 à 14:24Temps de lecture2 min
Par RTBF INFO avec Belga

La déforestation dans l'Amazonie brésilienne a reculé de 15% en mars par rapport au même mois de l'année dernière, mais a enregistré un premier trimestre record, selon les données satellitaires rendues publiques vendredi.

Les images du programme de surveillance Deter de l'agence spatiale brésilienne Inpe montrent que 312 km2 de forêt amazonienne ont été rayés de la carte le mois dernier, contre 368 km2 en mars 2021 et 327 km2 en mars 2020.

Records en janvier et février

Mais cette baisse intervient après des mois de janvier et février record, avec des chiffres inquiétants pour la saison des pluies en Amazonie, généralement une période creuse pour la déforestation.

Au total, 941 km2 ont été déboisés lors du premier trimestre, du jamais vu depuis le début de l'utilisation du programme Deter, en 2015.

Nous assistons clairement à un retour en arrière en matière de politique environnementale ces dernières années

"Nous assistons clairement à un retour en arrière en matière de politique environnementale ces dernières années, et le résultat transparaît dans ces records de déforestation pour le premier trimestre 2022 et lors des années précédentes", déplore Cristiane Mazzetti, porte-parole de l'antenne brésilienne de Greenpeace, dans un communiqué.

Le gouvernement Bolsonaro

Depuis l'arrivée au pouvoir du président d'extrême droite Jair Bolsonaro, en janvier 2019, la déforestation annuelle moyenne de l'Amazonie brésilienne a augmenté de plus de 75% par rapport à la décennie précédente.

Le gouvernement Bolsonaro est notamment accusé de favoriser l'impunité des orpailleurs, des agriculteurs ou des trafiquants de bois qui pratiquent la déforestation illégale, avec des coupes budgétaires dans les organes de contrôle de l'environnement.

Le Brésil pourrait être un leader mondial sur la question climatique, mais le gouvernement prend délibérément la direction opposée

"La conservation des forêts est l'une des solutions prônées par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) pour limiter la réchauffement de la planète à 1,5ºC. Le Brésil pourrait être un leader mondial sur la question climatique, mais le gouvernement prend délibérément la direction opposée", insiste Cristiane Mazetti.

Malgré la baisse enregistrée pour le mois de mars, les chiffres de ce début d'année année montrent que le Brésil, qui abrite 60% de la forêt amazonienne, pourrait battre de nouveaux records de déforestation en 2022.

Sur le même thème : JT du 13/01/2021

Selon les données rendues publiques en novembre par le Prodes, autre programme de l'INPE, utilisé depuis 1988, le déboisement dans la plus grande forêt tropicale du monde s'était étendu sur 13.235 km2 sur la période de référence d'août 2020 à juillet 2021, du jamais vu en 15 ans.

WWF / La déforestation se poursuit à un rythme alarmant

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Au Brésil, les poumons de la Terre vont mal : nouveau record de déforestation en avril en Amazonie

Environnement

Déforestation : l’an dernier, l’équivalent de 10 terrains de foot de forêt tropicale a disparu chaque minute

Environnement

Articles recommandés pour vous