RTBFPasser au contenu

Diables Rouges

La diagonale de Manuel Jous : Diables Rouges, y'a pas de mal à se faire Dublin

La diagonale de Manuel Jous : Diables Rouges, y'a pas de mal à se faire Dublin
26 mars 2022 à 06:004 min
Par Manuel Jous

Pendant que certaines nations (et non des moindres) jouent leur qualification à la Coupe du Monde dans des matchs de barrages à quitte ou double, la Belgique s'en va, le coeur léger, défier la verte Irlande, trois jours avant d'accueillir le Burkina Faso dans une rencontre inédite. 

Roberto Martinez l'a dit, lors de l'annonce de sa sélection, l'idée n'est pas de changer pour changer, et d'aligner deux équipes totalement différentes dans les deux matchs qui nous occupent. Au contraire, le sélectionneur souhaite procéder comme il le fait d'habitude, quand il dispose de son groupe entier, et non juste de ses "U50". A savoir, partir d'une épine dorsale stable, et l'agrémenter de petites retouches dictées par les informations qu'il pense nécessaire de retirer. 

Papa pour la deuxième fois, Simon Mignolet n'a rejoint le groupe que mardi mais sa titularisation ne fait aucun doute. A Dublin, le doyen de l'équipe (il vient de fêter ses 34 ans) va célébrer sa 32è cap (seulement), lui qui totalise déjà...118 sélections avec les Diables, la première remontant à novembre 2010, en Russie. Derrière lui, Koen Casteels (blessé, et qui venait de louper les deux derniers matchs de son club) a dû se faire remplacer par Davy Roef. Avec Matz Sels et Thomas Kaminski, ils sont, comme toujours, quatre gardiens. Habituellement, deux entraîneurs spécifiques prennent en charge leurs séances, mais vu la mise à pied d'Erwin Lemmens, impliqué dans le scandale du Foorgate, c'est l'unique (dans tous les sens du terme) Inaki Bergara qui les encadre.

Pour composer la défense à 3, on ne serait pas surpris de voir Roberto Martinez placer Jason Denayer en position centrale. Le Lyonnais n'a pas encore joué une seule fois avec son club en 2022 (si ce n'est un match de  Nationale 2 avec les B), mais quand il s'agit de trancher avec Dedryck Boyata (qui n'a pas disputé l'intégralité des entraînements de la semaine), la balle roule souvent vers le premier nommé. A ses côtés, le gaucher du trio devrait s'appeler Arthur Theate. Le défenseur de Bologne ne souffre pas de la concurrence de Zinho Vanheusden ou Hannes Delcroix, et rien ne dit que Siebe Van der Heyden recevra du temps de jeu lors de ce rassemblement, d'autant moins lors du match en Irlande.

Pour la 3è position, cela risque de jouer serré entre Wout Faes et Sebastiaan Bornauw, mais on penche plus vers le joueur de Reims, totalement épanoui dans son club, qui totalise 97% de temps de jeu en Ligue 1 cette saison (28 fois aligné durant 90', n'a loupé que le déplacement à Marseille au mois de décembre !) et qui n'a pas encore eu l'occasion de plaider sa cause sous le maillot des Diables Rouges (il n'avait pas décollé du banc, lors de sa première sélection en novembre dernier).

 

De l'expérience dans l'axe

Même si Leander Dendoncker (dont Martinez apprécie la polyvalence) et Albert Sambi Lokonga (qui ne joue presque plus à Arsenal) peuvent prétendre à une place, tout porte à croire que le duo aligné devant la défense sera composé de Youri Tielemans et Hans Vanaken.

Le premier nommé est déjà (quasiment) indiscutable quand les cadres "plus de 50" sont présents dans la sélection. Ici, il sera non seulement titulaire, mais aussi capitaine d'une équipe qu'il sera appelée à diriger dans l'après-génération dorée... A ses côtés, le Brugeois n'est pas le plus expérimenté des Diables en terme purement comptable (17 caps seulement), mais ses 29 ans, son vécu en club, sa forme du moment et les paliers qu'il a réussi à franchir en sélection font désormais de lui plus qu'un excellent plan B !

Peu de choix sur les flancs

En l'absence de Thomas Meunier, Timothy Castagne (que Roberto Martinez a malgré tout consulté après son retour gagnant le week-end dernier) et Yannick Carrasco, les joueurs de flanc se comptent sur les doigts d'une main. Dans la mesure où Thomas Foket revient juste d'une blessure aux ischios et où la prudence guide de ne pas forcer le concernant, les postes de titulaires sont promis à Thorgan Hazard à gauche, et à Alexis Saelemaekers à droite (même si le Milanais a perdu sa place dans le onze rossoneri, et doit se contenter de morceaux de matchs). Le contexte de l'équipe nationale a le don de particulièrement motiver l'ex-Anderlechtois, comme les matchs de l'automne dernier l'avaient prouvé.

Batshuayi en fer de lance

Michy Batshuayi, l'homme aux 22 buts en 39 caps, prendra la place laissée vacante par Romelu Lukaku. Le Liégeois est en forme, le week-end dernier contre Hatayspor, l'attaquant de Besiktas a planté son 12è but de la saison. Il est le meilleur buteur belge évoluant à l'étranger (exception faite de Loïs Openda, laissé à disposition des Espoirs). Christian Benteke, à l'inverse, n'a marqué que 4 buts cette saison pour le compte de Crystal Palace, où il a perdu sa place de titulaire. Divock Origi (futur attaquant de la Roma ?) et Dante Vanzeir (réduit à l'inactivité ces dernières semaines en Belgique...) espèrent recevoir quelques minutes.

Pour servir Batshuayi, la titularisation de Charles De Ketelaere fait peu de doutes. Au sein de la sélection actuelle, le Brugeois est le joueur le plus décisif de la saison (17 buts et 9 assists) et a encore marqué un joli but le week-end dernier face à Genk. On l'aurait bien imaginé associé à Jérémy Doku, mais l'explosif joueur du Stade Rennais (qui vit décidément une saison compliquée en terme de blessures) a dû déclarer forfait à cause de son mollet. Dès lors, deux options s'offrent à Roberto Martinez : Adnan Januzaj (l'éternel revenant) ou Leandro Trossard (qui livre une saison moyenne avec Brighton). Sans doute, la balance penchera-t-elle du côté de l'ancien joueur de Genk. Notamment parce que son pied droit s'assortit mieux au gauche de CDK, mais pas seulement. Dans la hiérarchie du sélectionneur, on a toujours un peu l'impression que Januzaj part de plus loin que les autres...

Compo attendue : Mignolet - Theate, Denayer, Faes - Tielemans, Vanaken - Th.Hazard, Saelemaekers - De Ketelaere, Trossard, Batshuayi

 

Sur le même sujet

26 mars 2022 à 06:00
3 min

Articles recommandés pour vous