Exposition - Accueil

La documenta 14 relie ses deux villes hôtes par le "Parthénon des livres" et une chevauchée de 100 jours

Marta Minujín, "El Partenón de libros" ("Le Parthénon des livres"), 1983, avenida 9-de-Julio, Buenos Aires. Dans le cadre de la documenta 14, l'artiste transporte son Parthénon à Cassel.

© Marta Minujín Archive

04 avr. 2017 à 13:03Temps de lecture2 min
Par AFP Relax News

L'exposition d'art contemporain documenta, qui se tient tous les cinq ans, s'aventure pour la première fois cette année hors de ses terres de Cassel (Allemagne) : Athènes s'apprête à accueillir l'événement et des travaux participatifs unissent les deux villes hôtes.

Depuis 1955, la documenta (avec une minuscule) est organisée à Cassel, en Allemagne, tous les cinq ans. La documenta 14 commencera à Athènes le 8 avril avant de se déplacer à Cassel le 10 juin. Quelques informations ont filtré au sujet de l'événement, mais plusieurs surprises sont gardées secrètes jusqu'à l'inauguration.

Le dialogue entre Athènes et Cassel fait partie intégrante de ce programme, littéralement à cheval entre deux villes, puisque l'un des éléments notables de la documenta 14 sera The Athens-Kassel Ride, une chevauchée de 100 jours conçue par Ross Birrell, au cours de laquelle hommes et chevaux parcourront 3.000 km à travers l'Europe: quatre cavaliers partiront d'Athènes le 9 avril et traverseront la Grèce, la Macédoine, la Serbie, la Croatie, la Slovénie, l'Autriche et l'Allemagne.

La première œuvre publique de la documenta 14, par ailleurs, verra éditeurs, auteurs et public faire don de livres actuellement ou anciennement interdits pour constituer le "Parthénon des livres", un projet lancé l'an dernier à la Foire du livre de Francfort. Près de 100.000 ouvrages seront utilisés pour créer une réplique grandeur nature de l'Acropole d'Athènes, installée sur la Friedrichsplatz de Cassel. L'artiste argentine Marta Minujín est l'inspiratrice du projet, qu'elle a mis en œuvre à Buenos Aires en 1980.

À Athènes, les lieux accueillant l'événement sont des musées, des cinémas, des théâtres, des bibliothèques, des places publiques, des rues, des boîtes de nuit, des boutiques et des parcs. Le compositeur moderniste grec Jani Christou est au centre des activités prévues au conservatoire d'Athènes, l'Odeion Athinon. L'institution s'est aussi associée à l'organisation de la documenta afin de restaurer un synthétiseur analogique rare, qui sera utilisé dans quatre compositions de commande interprétées dans la salle Megaron.

Parmi les autres lieux principaux, on note quatre des sites du musée Benaki, en particulier l'annexe du 138, Pireos (rue du Pirée), où des œuvres de commande récente seront associées à des œuvres historiques;  le Musée national d'art contemporain (EMST), qui se focalisera sur la figure de Diogène telle qu'elle est représentée dans le tableau de Nicolas Poussin "Paysage avec Diogène"; et l'École des Beaux-Arts d'Athènes, dont le bâtiment de la rue Pireos se penchera sur des œuvres provenant de Ciudad Abierta ("ville ouverte") au Chili, de la campagne du Bengale et de la ville de Matanzas, surnommée "l'Athènes de Cuba".

Le 10 juin, l'événement se déplace en Allemagne dans sa ville natale de Cassel, et se déroulera jusqu'au 17 septembre.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous