RTBFPasser au contenu
Rechercher

On n'est pas des pigeons

La fabrication d’une crème hydratante visage faite maison: on a testé

Une crème faite maison ? Plus naturelle que les autres ?
12 août 2021 à 06:00Temps de lecture4 min
Par Françoise Walravens

Pour hydrater sa peau, on a l’embarras du choix ! On trouve des crèmes hydratantes à tous les prix et un peu partout. Que ce soit dans des supermarchés, des parfumeries, des pharmacies et même des magasins bio.

Mais lorsqu’on analyse les étiquettes, on se rend compte que leurs compositions sont complexes, toxiques même pour certaines. Et si nous fabriquons nous-même notre crème visage en connaissant exactement les ingrédients utilisés, quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Les ingrédients

4 ingrédients seulement pour fabriquer sa crème !

Pour fabriquer sa crème maison, on trouve facilement les ingrédients qui la composent dans des drogueries, magasins bio ou spécialisés.

Les voici :

  1. Cire d’abeille
  2. Huile végétale au choix - on a pris une huile végétale aux noyaux d’abricots
  3. Hydrolat de lavande
  4. Glycérine végétale
  5. Extrait de pépins de pamplemousse

Les ustensiles et la préparation

En moins de 15 minutes, une recette très simple

Ustensiles

  1. Une casserole pour le bain-marie
  2. Deux bols
  3. Un batteur
  4. Une source de chaleur

La recette en moins de 15 minutes

  1. Faire chauffer au bain-marie sans bouillir, 20 ml d’hydrolat de lavande et 10 ml de glycérine végétale
  2. Dans 30 ml d’huile végétale de noyaux d’abricots, faire fondre, toujours au bain-marie, 2 grammes de cire d’abeille
  3. Hors du bain-marie, mélanger les deux préparations jusqu’à obtenir une émulsion
  4. Ajouter 12 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse et continuer à émulsionner
  5. Conserver dans un pot propre et hermétique

Conseils pour la conservation de la préparation

Comment conserver la crème maison ?

Conservez la crème au frigo de préférence (même s’ils sont rares dans nos salles de bains). 

Et si ce n’est pas possible, sachez que votre crème se conserve 2 à 3 mois si vous la gardez à l’abri du soleil, de la lumière et de la chaleur.

Cette crème a peu d’odeur et une texture plus granuleuse que celle que l’on achète dans le commerce.

Les avantages d’une crème hydratante visage faite maison

Marie Eugène, coordinatrice asbl Le Grimoire de Mélusine : " On évite beaucoup de produits chimiques en fabriquant sa crème soi-même. "
Marie Eugène, coordinatrice asbl Le Grimoire de Mélusine : " On évite beaucoup de produits chimiques en fabriquant sa crème soi-même. " fws

Les avantages de faire soi-même sa crème hydratante " sont que l’on va pouvoir choisir les ingrédients qui la composent et l’adapter à sa peau et à ses soucis de peau éventuels ",  souligne Marie Eugène, coordinatrice de l’ASBL Le Grimoire de Mélusine à Erpent.

Mais c’est même plus que cela selon Marie : "On contrôle ce que l’on incorpore dans sa crème, donc on va éviter tout ce qui est huile minérale et tous les produits chimiques, les parfums, les additifs, qui vont permettre de faire que la consistance soit agréable. Les conservateurs dont certains sont des perturbateurs endocriniens avérés aussi. Et on va surtout, permettre de soulager notre peau de tous ces additifs ." Et elle ajoute: "On va éviter d’acheter de l’eau, car il faut savoir que les crèmes de grande distribution sont composées de 70% d’eau, un peu de tensioactifs et des huiles minérales."

La durée de conservation de la crème maison comparée à celle de la grande distribution

Quels sont les conservateurs ?
Quels sont les conservateurs ? vli

C’est certain que la durée de conservation est limitée pour les crèmes que nous faisons nous-même, bien que des conservateurs y sont incorporés, affirme Marie : " Les crèmes hydratantes de la grande distribution se conservent en général 12 mois, mais elles sont bourrées de conservateurs dont certains sont des perturbateurs endocriniens : le phénoxyéthanol ou des parabènes comme le BHT. On y trouve aussi parfois des allergisants puissants comme le métylisothiazolinone."

" La crème hydratante maison va tenir moins longtemps. Elle va se conserver en général maximum deux mois, même si on y a incorporé de la vitamine C ou la vitamine E, que l’on appelle aussi Tocepherol sous forme synthétique. Ce sont des antioxydants qui vont permettre d’éviter que l’huile rancisse. On va donc jouer plutôt sur les quantités que l’on fabrique. On va préférer en faire de petites quantités.", conseille-t-elle.

La créme hydratante maison a des inconvénients

Qu'en pense la dermatologue Bernadette Blouard ?
Qu'en pense la dermatologue Bernadette Blouard ? vli

Nous avons demandé à Bernadette Blouard, dermatologue et Cheffe de service à la Clinique Saint-Luc à Bouge, d’analyser notre crème maison. Elle observe qu' "il y a des grumeaux. C’est une crème qui n’est pas homogène. La texture n’est pas onctueuse, cela ne donne pas envie d’en mettre. Elle ne sent rien. Il n’y a sans doute pas de parfum."

Affirmer que dans sa cuisine, on peut préparer soi-même sa crème avec des ingrédients que l’on achète et dont on ne respecte pas toujours la proportionnalité, cela me semble assez dangereux.

Mais ce n’est pas cela qui inquiète Bernadette Blouard : " Les crèmes faites maison sont une arme à double tranchant, parce que, comme j’ai l’habitude de le dire, à chacun son métier ! Les crèmes faites par l’industrie cosmétologique ou pharmaco-cosmétologique sont bien étudiées. C’est le fruit d’une recherche incessante avec parfois l’arrivée de nouveaux ingrédients. Et parfois, on enlève certains ingrédients parce qu’au fil des années, on se rend compte qu’ils peuvent être néfastes. Alors que les différents produits utilisés dans des crèmes maison peuvent être potentiellement allergisants. Et le quidam ne peut pas le savoir en toute bonne foi au départ. Affirmer que dans sa cuisine, on peut préparer soi-même sa crème avec des ingrédients que l’on achète et dont on ne respecte pas toujours la proportionnalité, cela me semble assez dangereux."

Evidemment, il y a d’autres facteurs que les facteurs médicaux qui interviennent, comme par exemple le facteur prix.

Notre dermatologue laisse chacun juge de sa décision de faire ou non des crèmes maison. Mais Bernadette Blouard met en garde : "Evidemment, il y a d’autres facteurs que les facteurs médicaux qui interviennent, comme par exemple le facteur prix. Et il est vrai que notre crème maison coûte 26 euros du litre, alors que les autres valent entre 130 et 670 euros du litre

On voit des gens aux urgences qui viennent parce que les produits ont été mal dosés et qui sont brûlés. Et d’autres qui développent de l’allergie.

" Mais c’est justement là le problème. Parfois, on veut être économe au départ et puis, finalement, on développe d’autres soucis. On voit des gens aux urgences qui viennent parce que les produits ont été mal dosés et qui sont brûlés. Et d’autres qui développent de l’allergie." , souligne Bernadette Blouard. " Cela engendre finalement d’autres frais médicaux qui coûtent cher.", conclut-elle.

Prudence si on applique les crèmes maison en été

Prudence lorsque vous appliquez des crèmes au soleil

C’est l’été, le soleil brille et il faut être prudent avec toutes les crèmes que l’on met sur nos peaux, explique notre spécialiste : " Pour deux raisons. La première, c’est que toutes les crèmes, quelles que soient leurs origines, ne contiennent pas de protection solaire. Vous n’êtes donc pas protégé. Et d’autre part, il faut également savoir que dans les crèmes que vous fabriquez vous-même, vous risquez d’utiliser certaines substances qui sont potentiellement photo-sensibilisantes, comme principalement les essences de citron. Beaucoup de patients font des réactions à ce type de produit."

Prudence donc au soleil ! 


Retrouvez "On n'est pas des pigeons" en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook.

Sur le même sujet

Des produits bien-être au masculin : on a testé un soin anti-cerne

On n'est pas des pigeons

Vos cosmétiques au frais et à l'abri de la lumière dans un mini frigo

On n'est pas des pigeons

Articles recommandés pour vous