Exposition - Accueil

La Fabuleuse Histoire du Kintsugi La beauté de l’imperfection

assiette restaurée par le maître Showzy Tsukamoto

© © Tous droits réservés

Je peux pas, j’ai Kintsugi ! L’art de réparer de la poterie à la poudre d’or, est-il le dernier épisode de la tendance " récup " ? Des pots, des vases, des assiettes de seconde main ? Ce serait injurier un art ancestral japonais vieux de 4 siècles. Dès le 08 septembre, l’exposition La Fabuleuse histoire du Kintsugi aux Écuries de Waterloo nous plongera dans la philosophie subtile de la réparation.

Kintsugi - Sensei Showzy Tsukamoto
Kintsugi - Sensei Showzy Tsukamoto © Tous droits réservés

C’est une expo-événement qui se prépare aux Écuries de Waterloo avec la présentation de la plus importante collection d’oeuvres de Kintsugi historique en Europe. Plus de 80 céramiques restaurées par Sensei Showzy Tsukamoto, l’un des plus grands maîtres vivants qui pratique l’art traditionnel du Kintsugi depuis 45 ans.

 Sensei Showzy Tsukamoto
Sensei Showzy Tsukamoto © Tous droits réservés

Je veux vous initier à un art japonais riche de sens et d'histoire. La beauté de l’imperfection

Kintsugi - Sensei Showzy Tsukamoto
Kintsugi - Sensei Showzy Tsukamoto © Tous droits réservés

Une longue histoire

Pour faire court, l’art de réparer de la poterie cassée avec de l’or 24 carat est issu de la fameuse cérémonie du thé, réservée au XVIe siècle aux samouraïs de haut-rang et aux riches marchands. Les bols à thé, souvent venus de Chine, pouvaient atteindre des valeurs inestimables. Un siècle plus tard, changement de cap: les maîtres de thé favorisent la simplicité inspirée de la philosophie du Wabi-Sabi, l’acceptation de l’impermanence - la fin inévitable de toute chose - et de l’imperfection. On retourne à une vaisselle simple et épurée, réparée en utilisant la célèbre laque japonaise et la poudre d’or: le kintsugi est né.  

Kintsugi - Sensei Showzy Tsukamoto
Kintsugi - Sensei Showzy Tsukamoto © Tous droits réservés
Kintsugi - Sensei Showzy Tsukamoto
Kintsugi - Sensei Showzy Tsukamoto © Tous droits réservés

Philosophie

Pour le maître Showzy Tsukamoto, qui donnera une conférence et dirigera différents workshops, le Kintsugi est la beauté de ce qui devient vieux et délabré et la beauté de l'éphémère. Les traces de réparations sont peintes avec de l'or et exhibées plutôt que dissimulées.

Regardez ma cicatrice, n'est-elle pas belle ?

Kintsugi - Sensei Showzy Tsukamoto
Kintsugi - Sensei Showzy Tsukamoto © Tous droits réservés

Les samouraïs n'avaient pas honte de leurs cicatrices qu'ils exhibaient fièrement comme la marque de leur courage et pas comme une défaite. L'esprit du samouraï est au coeur du kintsugi. Le kintsugi est une marque du temps passé; le souvenir de ce qui n'est plus. Showzy Tsukamoto raconte l'histoire d'une femme, survivante du tsunami de 2011, venue le trouver avec les morceaux d'une assiette, le seul objet qu'elle avait retrouvé dans les décombres de sa maison. Le seul bien qui lui restait de sa vie d'avant le tsunami.

Avant
Après

Le kintsugi est comme la paix, ils sont issus de quelque chose qui a été brisé

Pour Showzy Tsukamoto, la guerre est un acte de destruction et la paix n'existe pas en elle-même. Nous blessons et sommes blessés et les cicatrices finissent par guérir. Alors il y a la paix et comme avec le kentsugi, quelque chose de nouveau et de beau est né.

 

Kintsugi - Sensei Showzy Tsukamoto
Kintsugi - Sensei Showzy Tsukamoto © Tous droits réservés

En pratique :

La Fabuleuse Histoire du Kintsugi

Du 8 septembre au 6 novembre aux Écuries de Waterloo,

308, Chaussée de Bruxelles - 1410 Waterloo

Exposition, Workshops et Master Class avec le maître Showzy Tsukamoto

Maître Showzy Tsukamoto au travail
Maître Showzy Tsukamoto au travail © Tous droits réservés

Sur le même sujet

CREATIVE NATURE, exceptionnelle rencontre entre la Nature créative et la créativité du geste de 40 artisans contemporains

Exposition - Accueil

Le styliste et créateur de parfum Issey Miyake est mort

Culture & Musique

Articles recommandés pour vous