Regions Liège

La fête médiévale à Comblain : une respiration pour les sinistrés

© © Tous droits réservés

Quand le bruit des épées et le parfum des cochonnailles rôties font oublier l’humidité persistante des maisons dévastées. Le village de Comblain au-pont, dans la vallée de l’Ourthe a été ravagé il y a un an par l’inondation. Il en porte encore les stigmates. Ce week-end, il organise sa treizième fête médiévale. Une manière pour les sinistrés de penser à autre chose qu’à leurs malheurs.

"La fête n’a pas eu lieu l’année dernière" raconte Patrick, costumé en archer du XIIe siècle. "A cause de l’épidémie et aussi à cause de l’inondation à Comblain-au-pont, Comblain-la-tour, Hamoir… Oui. J’ai été inondé moi-même. Un petit deux mètres dans la maison. Non. Ce n’est pas encore réparé. Les assurances traînent. Participer à la fête, ça me permet de faire un peu le vide. C’est une respiration pour tout le monde. "

"L’année dernière, je suis rentrée de vacances et j’ai retrouvé ma maison dévastée" se souvient Rose. "Il ne me restait plus rien, que mes bagages. J’avais deux mètres septante d’eau dans la maison. Toute la rue était sinistrée et la moitié du village aussi. La maison est réparée. Elle a été finie il y a quinze jours. Ici, ce sont des retrouvailles, la première fête qu’on refait après les inondations. Je me sens bien. Je crois que je ne suis pas toute seule."
 

Articles recommandés pour vous