RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

La FGTB se mobilise à Bruxelles contre la baisse du pouvoir d'achat : "Pour les bas salaires, c'est une catastrophe"

24 mars 2022 à 10:52 - mise à jour 24 mars 2022 à 11:05Temps de lecture2 min
Par Victor de Thier

Ce jeudi, comme chaque année, la FGTB se mobilise à l'occasion de la Journée de l'égalité salariale. L'objectif du syndicat est de dénoncer "cette discrimination, ses mécanismes et proposer des pistes de solutions". Mais cette année n'est pas non plus une année comme les autres. Le contexte actuel et la hausse explosive des prix de l'énergie exercent une pression importante sur le pouvoir d'achat des travailleurs.

Nous avons des travailleurs qui dorment dans leur entreprise pour ne pas devoir utiliser la voiture.

"Nous nous sommes faits rattraper par l'actualité", explique le syndicat. "Pour les bas salaires, c'est une catastropheÉnormément d'affiliés nous contactent car ils ne s'en sortent pas. Nous avons des travailleurs qui dorment dans leur entreprise pour ne pas devoir utiliser la voiture. D'autres qui se mettent en arrêt maladie pour ne pas devoir prendre leur véhicule pour se rendre au travail. Nous voulons donc aussi profiter de cette journée pour nous mobiliser face à cela".

Environ 500 personnes se sont rassemblées sur le coup de 11h place de l'Albertine où des discours ont été prononcés.

RTBF

Quelles revendications ?

Selon le syndicat socialiste, l'écart salarial est de 22,7% entre les hommes et les femmes en Belgique. "Il s’explique d’une part par des positions différentes occupées par les femmes et les hommes sur le marché du travail, mais aussi par l’occupation à temps partiel de nombreuses femmes", explique le syndicat. Pour celui-ci, La répartition traditionnelle des rôles pousse les femmes, dès le plus jeune âge, dans une certaine direction. 

C'est pourquoi la FGTB demande une revalorisation salariale des métiers essentiels ainsi qu'une diminution du temps de travail des hommes pour augmenter celui des femmes via une réduction collective du temps de travail. "Ceci permettrait de résoudre en grande partie le problème de l’inégalité au niveau du régime de travail, du salaire et de la conciliation vie privée et vie professionnelle", explique-t-il.

En ce qui concerne la baisse du pouvoir d'achat, la FGTB attend du gouvernement qu'il prenne des mesures supplémentaires pour garder le montant des factures sous contrôle. "Ces mesures doivent avoir un effet immédiat mais aussi durable", clame le syndicat. Il réitère par la même occasion sa demande de revoir la loi sur la norme salariale qui l'"empêche de négocier des augmentations dignes de ce nom".

Loading...

Sur le même sujet

Fiscalité, TVA, tarif énergie... : le PS avance 13 mesures en faveur du pouvoir d'achat de la classe moyenne

Politique

Pouvoir d'achat : grande journée de mobilisation ce vendredi, à l'appel du front commun syndical

Belgique

Articles recommandés pour vous