Environnement

La fibre optique pour détecter les tremblements de terre ?

La fibre optique pour détecter les tremblements de terre ?

© John Rensten - Getty Images

05 mars 2021 à 13:00Temps de lecture2 min
Par RTBF TENDANCE avec AFP

Le plus souvent installée par raccordement souterrain, la technologie associée à la fibre optique peut permettre, du même coup, de surveiller les vibrations du sol.

Les capteurs souterrains convertis en détecteurs sismiques

Au-delà de son aspect étonnant, cette "fonction cachée" de la fibre optique s'avère fortement utile dans la mesure où les géophones, appareils utilisés par les géologues pour évaluer le risque sismique, sont difficiles à déployer dans les zones urbaines en raison du coût élevé de leur entretien ainsi que des risques de vol ou de vandalisme. 

En utilisant une technologie de "détection acoustique distribuée" et en transformant leur usage initial d'infrastructure de télécommunication, des chercheurs de l'université d'État de Pennsylvanie ont converti 2.300 capteurs en outils de surveillance sismique, situés sous le campus de la faculté.

Les vibrations sont enregistrées et stockées en temps réel

Les chercheurs ont ensuite enregistré en continu des données sur les vibrations du sol tout en stockant ces informations via un serveur connecté à un réseau Internet, pour pouvoir les suivre en temps réel.

"Nous avons découvert que les fibres pouvaient de nombreuses vibrations de signaux, des orages aux pas de l'homme en passant par les concerts de musique."

"Nous pouvons même distinguer la chanson spécifique d'un concert par les motifs des sons aigus et graves. C'est une grande démonstration de la sensibilité de ces capteurs", explique Tieyuan Zhu, professeur adjoint de géophysique à l'université d'État de Pennsylvanie et chercheur principal de l'étude, parue dans Solid Earth.

Les domaines d'application pourraient se multiplier

Toutefois, les données obtenues via ces capteurs ne se sont pas révélées aussi précises que celles obtenues par des géophones traditionnels. Les auteurs de la recherche espèrent que les dispositifs technologiques de la fibre optique développés "d'ici cinq ans" pourront remédier à ce problème.

Ces chercheurs planifient notamment de recourir à la fibre optique à long terme pour prédire d'autres événements météorologiques, comme les mouvements souterrains qui conduisent à des trous d'eau ou des inondations.

"Plusieurs expériences en Californie ont été menées par des équipes utilisant les infrastructures de télécommunication existantes. Mais le déploiement de cette technologie sur la côte est est important car nous avons ici une géologie très particulière", précise le Pr Zhu. 

L'idée de se servir de la fibre optique pour observer la nature n'est en effet pas nouvelle : des scientifiques y recourent notamment pour observer les océans ou surveiller la stabilité du permafrost dans l'Arctique.

Sur le même sujet

Des tremblements de terre seraient responsables du réchauffement climatique en Arctique

Environnement

5G : 6 Belges sur 10 incapables de démêler le vrai du faux

High tech

Articles recommandés pour vous