RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

La Flandre veut réduire de 15.000 tonnes la quantité d'emballages jetables dans la grande distribution

11 mars 2022 à 15:09Temps de lecture1 min
Par Belga

La Flandre ambitionne de réduire la quantité d'emballages jetables dans le secteur de la distribution de 15.000 tonnes, ce qui équivaut à 300 millions d'unités. Les ministres flamandes Hilde Crevits (CD&V) et Zuhal Demir (N-VA) ont ainsi signé vendredi le 'Green Deal Anders Verpakt' à Hasselt, en compagnie de plus de 80 entreprises et organisations.

Le Green Deal est une initiative de plusieurs organisations, dont l'office flamand des déchets (OVAM), la Fédération de l'industrie alimentaire belge (Fevia) et Comeos, la fédération des commerces et des services. Avec tous les participants au projet, elles souhaitent stimuler la prévention et la réutilisation des emballages dans le secteur de la distribution au cours des trois prochaines années. Cela concerne, par exemple, les alternatives aux flacons de produits de soins, ou les boîtes en plastique et en carton qui ne sont utilisées qu'une seule fois.

900.000 tonnes par an

En effet, de plus en plus d'emballages à usage unique arrivent sur le marché. Au cours des dix dernières années, la quantité d'emballages ménagers jetables a d'ailleurs augmenté de 10%. Le poids total des emballages de consommation à usage unique en Belgique en 2019 a été estimé à plus de 900.000 tonnes par an.

 

Les projets menés dans le cadre de ce Green Deal doivent convaincre les consommateurs dans les magasins de délaisser les emballages à usage unique et d'opter pour des solutions de rechange réutilisables, "conditionnées différemment".

Dans le cadre d'une économie circulaire, les cycles des matériaux doivent être fermés autant que possible, permettant d'éviter l'utilisation de matières premières primaires et de faire en sorte que les matériaux et les produits puissent être réutilisés le plus longtemps possible.

Sur le même sujet

Le recyclage chimique du plastique est une "fausse solution", dénonce une ONG

Recyclage

Au fond de l'océan, les pieuvres trouvent refuge dans les déchets plastiques

Pollution

Articles recommandés pour vous