RTBFPasser au contenu
Rechercher

Quel Temps!

La fleur locale et biologique au cœur du projet de Stéphanie et Magalie

Magalie & Stéphanie

La Ferme Florale de Rosières a été créée par deux jeunes femmes réunies par une même passion, celle des fleurs. Stéphanie est spécialisée dans les fleurs comestibles. Son projet s’intitule Capucine à table. Magalie fait quant à elle le bonheur des fleuristes avec Les fleurs de Mag : " Nous proposons une large variété de fleurs. Nous avons un pôle pour les fleuristes et un pôle pour les chefs qui cuisinent des herbes aromatiques et des fleurs comestibles ".

Leur production de fleurs est sans pesticides et sans engrais. C’est une évidence pour elles comme le précise Magalie : " L’idée de cette ferme florale de Rosières, c’est vraiment de proposer les fleurs locales cultivées de manière écologique. "

Franck Villano

La ferme propose plus de 200 variétés de fleurs sur toute la saison

Même si la météo n’est pas toujours clémente, Stéphanie et Magalie ont fait le choix de s’adapter aux conditions pour répondre à la demande d’une clientèle plus respectueuse de la nature : " Certains fleuristes ne veulent plus de fleurs qui viennent du bout du monde ou de pays où la culture est faite de manière très chimique et sous serres chauffées et éclairées. Ils sont de plus en plus sensibles à cela et souhaitent de plus en plus retrouver des fleurs naturelles. Le constat est le même du côté de la clientèle. Elle veut des fleurs propres et donc la demande est croissante ". Magalie doit répondre également aux mêmes attentes : " Il y a une attente par rapport à ces fleurs comestibles. Avant de me lancer, j’ai interrogé quelques chefs parce que j’avais peur d’être trop dans une niche et que ce soit un petit peu compliqué. J’ai sonné à quelques portes et l’accueil fût enthousiaste et cela m’a confirmé qu’il y avait vraiment une demande et finalement il y a plus de demandes que d’offres. Les restaurants se situent dans un rayon relativement proche du champ et c’est indispensable parce que nous travaillons de produits fragiles qui doivent passer du champ à l’assiette dans un temps relativement court ".

Cultiver des fleurs sans pesticides a de nombreux avantages dont celui de ramener de la biodiversité. " Comme il n’y a aucun traitement, nous devons travailler davantage sur les prédateurs et le rôle des insectes est important puisqu’ils se nourrissent des ravageurs. Ici, nous comptons sur l’écosystème et le processus naturel de la nature " explique Magalie.

Pour irriguer les cultures, là aussi la nature a bien fait les choses car elles bénéficient d’un point d’eau : un étang qui accueille canards, grenouilles et insectes.

Franck Villano

Même si Magalie et Stéphanie travaillent tous les jours à deux sur l’ensemble du domaine, elle reste néanmoins responsable de leur pôle : " Notre volonté avec Magalie, c’est de pouvoir développer différents pôles dans cette ferme florale. Aujourd’hui, nous avons les pôles avec les fleuristes et les chefs qui tournent et nous souhaitons développer actuellement un peu plus le pôle pépinière avec la vente de plants pour les particuliers. Nous aimerions proposer également un pôle formation parce que nous avons beaucoup de demandes sur ces cultures assez spécifiques et on imagine encore développer d’autres pôles. En fait, il y a beaucoup à développer et à imaginer ".

Et même si elles ont toujours aimé les fleurs, elles n’avaient pas envisagé, au début de leur vie professionnelle, de faire de leur passion, un métier : " À la base, j’étais architecte et donc je voulais travailler en fait le beau, mais de manière la plus naturelle possible. Et d’être, d’être ici dans cet environnement tous les jours, de travailler avec le vivant. C’est vraiment ça, vraiment ma passion " explique Magalie et pour Stéphanie, c’est une formation en maraîchage qui la décidera : " Pendant ma formation, j’ai vraiment cette affinité pour les fleurs qui est revenue. Mais j’ai beaucoup aimé toute la recherche et tout le lien qu’il y a aussi avec l’alimentation. Allier les deux est devenu une évidence. Finalement, on aime ça et on continue à être curieuse. Je pense que quand on travaille avec le vivant, on n’a pas assez d’une vie pour apprendre tout ce qu’il y a à faire.

Franck Villano

Magalie et Stéphanie organisent un WE Portes ouvertes les 29 – 30 avril et 1er mai 2022. Lors de ces journées, vous pourrez visiter les champs, déguster des produits transformés et acheter des plants issus de leurs plantes "coup de cœur".

Infos

Franck Villano

Extrait de Quel temps

La Ferme Florale de Rosières

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous