RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

La Gantoise remporte les Europe play-offs (1-2) et prend le dernier ticket européen disponible en Pro League

22 mai 2021 à 20:02 - mise à jour 22 mai 2021 à 22:03Temps de lecture1 min
Par Arthur Gosset

En remportant ce dernier match décisif de la saison à Malines (1-2), sur des buts de Bezus et Tissoudali, la Gantoise a sauvé sa saison, se qualifiant par la même occasion pour les tours préliminaires de la nouvelle Conférence League.

Pas grand monde y aurait cru il y a quelques mois et pourtant… Gand a remporté le dernier ticket européen en jeu cette saison en Pro League.

Annoncés comme les principaux concurrents du Club de Bruges cette saison, les Buffalos n’auront, finalement, jamais confirmé les pronostics des observateurs. Exit Jesse Thorup après seulement deux journées, exit Laszlo Bölöni trois journées après son arrivée. C’est Wim De Decker, qui a remplacé le Roumain. Mais le Belge n’aura pas fait long feu non plus. C’est finalement, et comme tout le monde le pressentait, Hein Vanhaezebrouck qui a été choisi pour devenir T1. A son arrivée, les Gantois n’étaient que 12e au classement général avec 16 points (sur 42 points possibles à l’époque). Depuis lors, jusqu’à la fin de la phase classique, ses hommes avaient pris 33 points sur les 20 dernières rencontres de JPL. Un bilan en légère amélioration mais toujours très loin de ce que l’on pouvait attendre d’une équipe de cette qualité.

Dans ces PO, la Gantoise a été meilleure que tous les autres. L’équipe avait pourtant mal débuté en prenant un point sur 6 (face à Malines et au Standard). Par la suite, Vadis Odjidja et ses coéquipiers ont vraiment montré qu’ils étaient plus forts en remportant leurs quatre dernières rencontres.

Avec ce succès, les Gantois se qualifient donc pour les tours préliminaires de la Conférence League et sauvent un peu leur saison. Mais ils ne pourront plus se permettre les mêmes résultats l’an prochain. Très instable en coulisses, le club gantois n’avait pas habitué à ça. Le président De Witte et Michel Louwagie, le manager général, ne pourront plus refaire les mêmes erreurs au niveau du recrutement. Cette saison, très peu de transferts peuvent être considérés comme des réussites. Le board gantois ne pourra plus, non plus, être aussi instable au niveau du coach. Mais avec Hein VHB, la Gantoise n’a pas beaucoup de souci à se faire…

Articles recommandés pour vous