Culture & Musique

La Grande Séduction "en confinement" : Jean-Paul Estiévenart

Jean-Paul Estiévenart, Vincent Dascotte, Bastien Paternotte

© Play Misty

18 mai 2020 à 07:31Temps de lecture1 min
Par Arnaud Quittelier avec Vincent Dascotte et Bastien Paternotte

La Grande Séduction rassemble la fine fleur du jazz: musiciens, journalistes, photographes, amoureux et passionnés, qui dévoilent tour à tour leurs antidotes, leurs baumes et grigris discographiques pour éviter la panne d’inspiration musicale.

Jean-Paul Estiévenart

Jean-Paul Estiévenart

Jean-Paul Estiévenart , trompettiste, nous livre ses pépites jazz et, par la même occasion, ses souvenirs d’adolescence. A propos de "Sketches of Spain" qu’il écoutait sur son magnéto cassettes à côté de son coussin à 16 ans: 

On m’a donné ça, j’ai écouté et j’me suis dit: je veux faire ça aussi… je veux devenir Miles Davis

Il évoque celui-ci et bien d’autres albums dont il ne peut se passer.

La Grande Séduction (en confinement) : Jean-Paul Estiévenart

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Un seul disque vous manque et tout est dépeuplé.

Collegium Vocale Gent  : "J.S. Bach : Johannes-Passion" (2001)
Miles Davis : "Sketches Of Spain" (1960)
Oliver Nelson : "The Blues and the Abstract Truth" (1961)
Walter Smith III : "TWIO" (2018)
Jean-Paul Estiévenart : "Strange Bird" (2019)

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous