Culture & Musique

La Grande Séduction "en confinement" : Manuel Hermia

Vincent Dascotte, Manuel Hermia, Bastien Paternotte

© Play Misty

12 mai 2020 à 14:30Temps de lecture1 min
Par Arnaud Quittelier avec Vincent Dascotte et Bastien Paternotte

La Grande Séduction rassemble la fine fleur du jazz: musiciens, journalistes, photographes, amoureux et passionnés, qui dévoilent tour à tour leurs antidotes, leurs baumes et grigris discographiques pour éviter la panne d’inspiration musicale.

Manuel Hermia

 

Manuel Hermia

Manuel Hermia dévoile tour à tour ses antidotes, baumes et grigris discographiques pour éviter la panne d’inspiration musicale : voici la discographie amoureuse du saxophoniste en plein confinement. Il évoque, morceaux jazz à l’appui (mais pas que), certaines de ses plus belles histoires de disques.

La Grande Séduction (en confinement) : Manuel Hermia

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Un seul disque vous manque et tout est dépeuplé.

Shruti Sadolikar : "The Raga Guide" (1999)
Keith Jarrett : "Belonging" (1974)
John Coltrane : "First Meditations" (1977)
Julien Tassin : "Momentum" (2019)
Orchestra Nazionale della Luna : "There’s Still Life on Earth" (2020)

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous