Immobilier

La "green gentrification" ou "l'embourgeoisement vert"

La "green gentrification" ou "l'embourgeoisement vert".

© Photographie Gyuszko/Getty Images

29 sept. 2022 à 10:00Temps de lecture3 min
Par RTBF avec AFP

Dans plusieurs villes à travers le monde, les quartiers qui bénéficient d'une restauration verte font les choux gras des promoteurs immobiliers, qui n'hésitent pas à faire grimper les prix des habitats, attirant ainsi une nouvelle catégorie de population au pouvoir d'achat plus important. On parle alors de "green gentrification".

Des quartiers plus "verts" mais aussi plus chers !

Pour mieux se protéger des vagues de chaleur et de la pollution, plusieurs grandes villes à travers le monde mettent en œuvre des politiques de restauration de la nature qui consistent le plus souvent à planter des arbres, aménager des jardins partagés pour le voisinage, favoriser la mobilité douce, végétaliser les façades ou encore investir dans des bâtiments alimentés grâce à des sources d'énergies renouvelables. Ces dernières années, plusieurs écoquartiers ont ainsi vu le jour, notamment le ZAC de Bonne à Grenoble, mais aussi le quartier de Vauban à Fribourg (Allemagne) le Bo01 à Malmö (Suède), ou le Lombok à Utrecht (Pays-Bas).

Si ces actions sont bien sûr synonymes de bonnes nouvelles, elles entraînent toutefois un phénomène non négligeable : la "green gentrification" ou "embourgeoisement vert". Observé depuis quelques années, ce phénomène sociologique fait référence à des écoquartiers souvent construits dans des zones périurbaines ou industrielles, qui attirent une nouvelle catégorie de population au pouvoir d'achat plus élevé que les personnes qui les habitent avant la rénovation, ce qui contribue à augmenter la valeur des propriétés.

Les populations fragiles évincées des zones réaménagées

Ces initiatives axées autour des politiques vertueuses peuvent donc, si l'on n'y prend pas garde, favoriser les inégalités environnementales. Et c'est d'autant plus dommageable quand on sait que les populations aux plus faibles revenus sont également celles les plus exposées aux conséquences de la crise climatique, notamment la pollution.

Un rapport publié par l'institut Zoological Society of London pointe justement ces risques.

Il souligne l'existence d'un problème socio-écologique dont l'enjeu repose sur l'équilibre entre justice environnementale et reverdissement des villes.

Autrement dit, veiller à ce que les projets de restauration de la nature en milieu urbain n'excluent pas les populations locales. Le rapport recommande notamment de consulter des sociologues et d'autres experts, ainsi que les communautés locales et de travailler avec eux lors de tout projet de restauration de la nature en milieu urbain.

Comment rectifier le tir ?

Une autre étude parue en juillet 2022 dans la revue Nature a étudié le phénomène de gentrification verte. Bien que l'on manque de recul sur ce sujet relativement récent, les chercheurs se sont penchés sur la question en analysant l'étendue du problème dans 28 villes réparties dans neuf pays d'Amérique du Nord et d'Europe.

D'après leurs conclusions, l'embourgeoisement vert s'observe surtout dans les villes nord-américaines mais aussi dans des cités européennes telles que Copenhague, Nantes ou Barcelone. "Ces villes ont vu des séries d'initiatives écologiques attirer des travailleurs qualifiés à revenu élevé, en particulier dans les zones récemment réaménagées. Dans le même temps, elles ont également vu les politiques de protection sociale et d'accessibilité au logement (des outils potentiellement protecteurs contre la gentrification) démantelées à divers degrés", note l'étude.

Certaines agglomérations ont cependant réussi à préserver l'équilibre, précise la recherche. C'est notamment le cas de Barcelone, où le lancement du "Plan vert et biodiversité' en 2013 a entraîné une gentrification. Mais qui, depuis 2016, bénéficierait, d'après l'étude, "des efforts naissants de maires plus progressistes, qui placent le droit au logement des groupes vulnérables au centre des politiques urbaines".

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous