RTBFPasser au contenu

Chronique Économique

La guerre redéfinit nos priorités

Chronique Economique

Et si le monde d'après Covid n'était qu un rêve ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La Chronique Economique, en semaine à 8h30 et 17h30 sur Classic 21

Cela fait déjà 22 jours que cette horrible guerre a éclaté en Ukraine. Je ne suis pas devin et, contrairement à des millions d’autres citoyens qui hier étaient spécialistes en virus et aujourd’hui en géopolitique, je me garderai bien de faire des pronostics.

En revanche, j’ai une bonne mémoire. Notamment de tous ces articles de presse, de toutes ces tribunes d’experts qui nous prédisaient un nouveau monde, le fameux monde d’après Covid. Un monde supposé être plus coopératif et plus bienveillant, comme le rappellent mes confrères du quotidien Le Figaro. La guerre en Ukraine démontre que ce fantasme du monde d’après n’est qu’une chimère. En tout cas pour l’instant.

Prenons le cas de l’énergie : l’Europe et les États-Unis devaient se diriger vers une économie plus verte, plus propre. Or, que demande-t-on aux producteurs de pétrole américains ? De pomper encore plus, et sans arrêt svp ! C’est ce qu’a demandé, la semaine dernière, la ministre de l’énergie américaine aux industriels du pétrole et de gaz américains. Je rappelle aux distraits que Joe Biden a été élu sur un programme de lutte contre le réchauffement climatique. En Europe, ce n’est guère mieux, puisqu’on s’affaire à devenir indépendant du gaz russe le plus rapidement possible en substituant des énergies fossiles russes par des énergies fossiles d’Algérie ou d’autres pays par exemple…

Sur le même sujet

25 avr. 2022 à 12:52
4 min
13 avr. 2022 à 06:30
3 min

Articles recommandés pour vous