RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article audio.

Chronique Économique

La hausse des taux et le sourire des banquiers

Chronique Economique

Remontée des taux, les banquiers sont ravis !

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La Chronique Economique, en semaine à 8h30 et 17h30 sur Classic 21

Je vais vous faire un aveu. Un aveu qui mettrait en colère Jean-Luc Mélenchon et ses amis s’ils lisaient par hasard cette chronique. Cet aveu est étonnant mais c’est la stricte vérité : les banques attendent avec gourmandise la hausse des taux d’intérêt.

Si la hausse des taux d’intérêt effraie, depuis quelques mois, la Bourse, si elle fait peur aux gouvernements, vu le niveau élevé de leur dette publique, si cette même hausse des taux ne fait pas plaisir aux entreprises, qui devront payer davantage leurs prêts, les banquiers, eux, sont ravis. Oui je dis bien "ravis" de la hausse des taux d’intérêt.

C’est vrai que pendant plusieurs années, les patrons de banques ont mâché du fer lorsque les taux d’intérêt étaient très bas, voire négatifs. Avec la hausse des taux, qui a lieu en ce moment, les banques – toutes les banques – voient cette remontée comme une véritable bouffée d’oxygène. Normal, quel est le métier à la base des banquiers ? C’est de prêter de l’argent, qu’ils ont reçu des clients, sous forme de dépôts à court terme, et ces dépôts, les banquiers les reprêtent ensuite, à plus long terme, sous forme de crédits. Et c’est la marge entre les taux à court terme des dépôts et les taux des crédits qui fait le gagne-pain des banquiers…

Sur le même sujet

La vidéo Tiktok de Natacha résume l’actualité : "le sanctionneur est sanctionné"

Chronique Économique

Pénurie de personnel dans l’Horeca en Belgique : une bulle comme en Bourse ?

Chronique Économique

Articles recommandés pour vous