Champions League - Foot

La Juventus a perdu ses cannes et c’est l’ensemble du football italien qui sèche ses larmes

Dusan Vlahovic à terre après l’élimination de la Juventus.

© AFP or licensors

17 mars 2022 à 10:47 - mise à jour 17 mars 2022 à 16:57Temps de lecture4 min
Par Antoine Hick

"On n’a pas besoin de Cristiano Ronaldo." Avec le recul, on se dit que cette pancarte, qu’un supporter de la Juventus brandissait fier comme un paon il y a quelques mois, a diablement mal vieilli. Parce que même si Ronaldo alterne le bon et le moins bon avec Manchester United, la Juventus, elle, n’est plus que l’ombre de la monstrueuse armada qu’elle était. Pire même, elle semble ne jamais avoir aussi bien porté son mythique surnom : la Vieille Dame.

Une Vieille Dame dont le sourire, la naïveté et le talent brut ne masquent désormais que difficilement les importantes lacunes sur la scène européenne : un manque d’idées, une attaque globalement trop peu efficace et une fragilité mentale qu’on ne lui connaissait pas forcément auparavant.

Une fois n’est pas coutume, la Juventus a d’ailleurs semblé être prise à son propre jeu mercredi. Elle qui cultivait cette image d’équipe ultra-efficace, roublarde et tantôt cynique, subitement piégée par un Villarreal qui a fait mouche sur ses rares incartades (0-3). Le monde à l’envers et une énième élimination précoce pour une Juventus qui tire la langue en Europe.

La réaction, presque désabusée de Massimiliano Allegri après la rencontre était éloquente : "Je ne considère pas cette élimination comme une faillite collective" expliquait-il. "Aujourd’hui, dix équipes européennes sont meilleures que la Juventus, c’est comme ça." Un amer constat, presque fataliste qui en dit malheureusement long sur le niveau actuel de la Vieille Dame et de l’ensemble des clubs italiens.

2 quarts en cinq ans, maigre bilan pour la Juventus

Parce que cette sortie de route précoce, aussi brutale soit-elle dans les chiffres (0-3 contre Villarreal), ne vient finalement que confirmer un schéma redondant depuis trois ans. Passées les phases de poule, la Juventus n’y arrive plus. Et elle vient même à caler contre des équipes (sur papier) bien inférieures. Avant Villarreal, la Vieille Dame avait donc pris la porte contre Porto (2020) et Lyon (2019). Trois équipes qui n’auraient, d’ordinaire, pas fait peur à la Juve. Depuis sa finale perdue contre le Real Madrid en 2017, elle n’a plus passé les quarts de finale une seule fois en cinq éditions. Pour un auto-proclamé "Grand d’Europe", ça fait tache.

Jugez plutôt par vous-mêmes à l’aide de ce tableau. Nous avons recensé les parcours de 10 équipes phares en Ligue des Champions sur les 5 dernières années. Avec 2 petites apparitions en quarts de finale depuis 2018, la Juventus pointe plutôt en queue de peloton. La preuve, seul Manchester United (1) fait pire, alors que le PSG, pourtant critiqué de toutes parts, fait aussi bien. L’illustration que sur la scène européenne, les Turinois ne font plus aussi peur qu’avant et endossent aujourd’hui davantage la casquette d’outsider plutôt que de favoris.

Apparitions en quarts de Ligue des Champions depuis 2018 (soit 5 éditions)

Manchester City

5

Bayern Münich

4

Liverpool

4

Real Madrid

3

FC Barcelone

3

Chelsea

3

Atletico Madrid

2

PSG

2

Juventus

2

Manchester United

1

 

La Juventus malgré tout en fer de lance : symbole d’un football italien qui boit la tasse

Et pourtant, et c’est probablement ça qui est le plus inquiétant pour le football italien, c’est que la Juventus reste le principal fer de lance transalpin sur la scène européenne. Malgré ses trois éliminations précoces successives, malgré ses quelques désillusions, elle reste l’équipe la plus performante. La preuve dans ce 2e tableau. Nous vous avons listé le nombre d’apparitions des clubs italiens en quarts de finale de Ligue des Champions sur les 5 dernières années. Dans un 2e onglet, la date de la dernière apparition. Regardez, c’est assez édifiant.

Malgré sa nette perte de vitesse européenne depuis quelques années, la Juventus reste en tête de ce classement. Sans doute parce que les épopées, aussi belles soient-elles, de l’Atalanta (quarts, 2020) et l’AS Rome (demi-finale, 2018) sont malheureusement restées sans lendemain.

Le constat est donc clair : mis à part la Juventus, aucune formation transalpine n’est parvenue à se hisser plus d’une fois en quarts depuis 5 ans. Pire même, les mastodontes milanais, l’AC Milan et l’Inter Milan n’ont plus rallié le Top 8 depuis respectivement 2012 et 2011. Résultat, 2022 sera la 2e saison consécutive sans représentant italien dans le Top 8.
 

Juventus

2

2018

Atalanta

1

2020

AS Rome

1

2018

Inter Milan

0

2011

Lazio

0

2000

AC Milan

0

2012

Naples

0

Jamais

 

L’Angleterre loin devant, l’Italie prise en chasse par la France et le Portugal

Autre angle d’attaque, le nombre de qualifiés en quarts pays par pays. Dans les chiffres, cela donne donc cela. Depuis 2018, l’Angleterre a su placer 13 de ses clubs dans le Top 8 de Ligue des Champions. Derrière, l’Espagne (10) et l’Allemagne (6, portée par le Bayern) complètent le podium. Larguée par le trio de tête, l’Italie (4) ne pointe qu’en 4e position, talonnée de près par la France et le Portugal (3).

Représentants par pays en quarts de finale de Ligue des Champions depuis 2018

Angleterre

13

Espagne

10

Allemagne

6

Italie

4

Portugal

3

France

3

Pays-Bas

1

Le constat est donc clair : jadis quasiment forteresse imprenable, le football italien panse désormais ses plaies et court après son lustre d’antan. La dernière victoire transalpine remonte à 2010, une éternité quand on sait que l’équipe nationale, elle, "pète des flammes". Il va falloir se redresser très vite pour ne pas laisser certaines nations ambitieuses comme la France ou le Portugal leur passer devant. Et quoi qu’on en dise, ce redressement passera sans doute par l’éveil de la Juventus. Une Vieille Dame endormie qui ne demande qu’à être réveillée…

Sur le même sujet

La Juventus rejoint l'Inter Milan en finale de la Coupe d'Italie

Football

AC Milan, Inter ou Naples ? Une lutte à trois pour une fin de championnat palpitante

Serie A - Football

Articles recommandés pour vous