RTBFPasser au contenu
Rechercher

Exposition - Musées

La Maison Rubens complète sa collection par deux œuvres d’art

La Maison Rubens à Anvers, ancienne demeure et atelier de Pierre Paul Rubens devenus musée, a acquis deux œuvres d’art qui ont un lien remarquable avec la collection existante.

La Maison Rubens à Anvers, ancienne demeure et atelier de Pierre Paul Rubens devenus musée, a acquis deux œuvres d’art qui ont un lien remarquable avec la collection existante. La première est un tableau de Paul Bril (1554-1626) intitulé "Paysages avec satyres". La seconde est la sculpture antique ayant appartenu à l’artiste lui-même au 17e siècle.

Les deux chefs-d’œuvre ont été acquis grâce à l’asbl "Amis de la Maison Rubens", composée de philanthropes qui contribuent à l’essor constant du musée ainsi qu’aux études menées en parallèle sur le peintre.

Selon la Maison Rubens, ces deux acquisitions offrent une sorte de cadeau d’adieu à Ben van Beneden, ancien directeur du musée qui a récemment pris sa retraite. "Nous n’aurions pas pu rêver meilleur hommage à Ben", a réagi son successeur Bert Watteeuw.

Le tableau "Paysages avec satyres" de Paul Bril date des années 1616-1619. Le peintre avait rencontré Rubens à Rome. Ce dernier admirait le travail artistique du paysagiste et avait même repris un de ses paysages.

Paul Bril meurt dans la cité éternelle en 1626. Deux ans plus tard, cette œuvre est reproduite dans "Le cabinet d’art de Cornelis van der Geest", l’une des pièces maîtresses de la collection du musée. "Les deux tableaux sont à nouveau réunis dans le même lieu pour la première fois en près de quatre siècles", indique la Maison Rubens.

Le trapézophore ("Trapezophoros"), support luxueusement sculpté pour une console murale ou une table, avait lui été acheté par Rubens à un collectionneur britannique. L’artiste avait ensuite conservé cette statue antique en marbre – datant du 2e siècle et provenant de Grèce ou d’Asie Mineure – en sa possession de 1618 à 1626, après quoi elle avait été revendue au duc de Buckingham. De retour "à la maison" après 400 ans, l’œuvre représente un jeune garçon muni d’une torche et d’une corbeille remplie de fleurs et de fruits.

Sur le même sujet

Une œuvre monumentale de Rubens réinstallée au KMSKA pour sa réouverture en septembre

Exposition - Accueil

Challenge Patrimoine 2021 : et le gagnant est…Rubens !

Patrimoine

Articles recommandés pour vous