RTBFPasser au contenu

Santé physique

La maladie cœliaque : plus qu’un simple mal de ventre, des lésions aux intestins

Plus qu’un simple mal de ventre
13 mai 2022 à 10:302 min
Par Chloé Rosier

C’est la Journée Internationale de la Maladie Cœliaque. Cette maladie auto-immune causée par le gluten passe encore trop souvent sous les radars, alors que son diagnostic est particulièrement important.

"Il est important de faire connaître davantage cette maladie car un diagnostic est crucial pour prévenir les lésions ultérieures", explique Katrien Wellens, diététicienne de Schär, fabricant de produits sans gluten.

Chez les personnes atteintes de cette maladie, une réaction inflammatoire se produit dans la paroi intestinale lorsque celle-ci entre en contact avec du gluten. Cette réaction réduit le nombre de cellules intestinales et perturbe la digestion et l’absorption des nutriments, ce qui provoque souvent des symptômes désagréables à court terme, mais peut aussi causer des lésions à long terme.

Un diagnostic difficile

La complexité du diagnostic de la maladie est en grande partie due aux symptômes variés et souvent vagues qui ne font pas toujours immédiatement penser à la maladie cœliaque.

Les symptômes possibles sont

  • la diarrhée,
  • les douleurs abdominales
  • la perte de poids,

Mais il existe aussi des symptômes non spécifiques comme

  • les aphtes,
  • l’anémie,
  • la fatigue
  • l’infertilité.

Certains patients sont même asymptomatiques et ne présentent aucun signe de la maladie. De plus, de nombreux professionnels de la santé ne connaissent pas suffisamment la maladie cœliaque et ont donc du mal à la reconnaître.

1% de la population européenne en souffre

"La maladie cœliaque est présente en Europe chez 1% de la population. Sur une population de 11 millions d’habitants, il y aurait donc au moins 100.000 personnes atteintes de la maladie cœliaque en Belgique", explique Gaëlle Dodeur, administrateur de la Société de la Coeliaquie (SBC).

Il existe une indemnité que les malades peuvent demander. Sur le site de la mutualité chrétienne, il est noté : "une intervention maximale de 38 euros par mois de l’Assurance obligatoire soins de santé et indemnités (ASSI) pour l’alimentation spécifique nécessaire à leur traitement. Ce montant d’intervention est considéré comme un forfait."

Si l’on prend en compte les chiffres de l’INAMI, seules 10.000 personnes en Belgique reçoivent cette indemnité. Même si certains ne sont probablement pas au courant ou ne veulent pas demander cette indemnité, on reste bien en dessous des 100.000 personnes probablement atteintes de la maladie cœliaque.

Sur le même sujet

14 mai 2021 à 09:00
1 min
01 juil. 2019 à 09:00
1 min

Articles recommandés pour vous