C'est vous qui le dites

La manifestation d’aujourd’hui vous dérange ?

20 juin 2022 à 09:13Temps de lecture1 min
Par C'est vous qui le dites

Pour Pierre-Yves Jeholet, ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, avec la manifestation d’aujourd’hui, les syndicats prennent en otage les élèves et les parents, c’est un manque de respect, c’est irresponsable après 2 ans de Covid. Le premier ministre a également commenté la manifestation du jour en disant que ça compliquait la vie des gens, il appelle surtout à ne pas ajouter de l’agitation à une situation qui est déjà très instable.

La manifestation d’aujourd’hui, elle vous dérange ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

Tous droits réservés

"Il faut taper dans la fourmilière"

Fred, un auditeur de Wihéries, dans la commune de Dour, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "Je trouve honteux qu’il n’y ait pas plus de secteurs en grève. Pour faire bouger la situation, il faut taper dans la fourmilière. Ce sont toujours les mêmes en grève, les syndicats doivent pousser la démarche plus loin en sensibilisant tous les secteurs. Si le secteur de l’enseignement avait fait grève, on aurait reporté les examens. Tant pis pour les élèves, c’est aussi pour leur avenir."

Tous droits réservés

"Un manque de respect envers les étudiants"

Du côté de Jodoigne, Étienne n’est pas du même avis : "Je suis énervé par ces grèves qui ont toujours lieu lors des examens, comme si les syndicats ne savaient pas faire cela plus tôt. Quand mon fils allait à l’école, je n’ai pas connu une année sans grève pendant les examens. Les empêcher d’y aller, c’est détruire leur avenir. C’est un manque de respect envers les étudiants."

Belga

"Le but est aussi de compliquer la vie des gens pour faire réagir"

Le débat s’achève à Vilvorde avec Michael : "Les gens font grève car la situation est compliquée pour beaucoup de monde, pas uniquement pour les parents d’élèves. Nous sommes nombreux à voir notre compte en banque diminuer à vue d’œil chaque mois. La grève est un moyen de pression. Et effectivement, ce sont les élèves qui en paient la facture. Ce n’est jamais le bon moment pour faire grève, c’est bien ça le problème. Mais le but est aussi de compliquer la vie des gens pour faire réagir."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

Confronter les pirates de la route aux victimes d’accidents : c’est ça qu’il faut faire pour que les limitations de vitesse soient respectées ?

C'est vous qui le dites

Molenbeek : avec des containers de police, les rues seront plus sûres ?

C'est vous qui le dites

Articles recommandés pour vous