Belgique

La ministre Verlinden réquisitionne des policiers après le préavis de grève, la CGSP demande à De Croo d'intervenir

© © Tous droits réservés

23 août 2022 à 14:38Temps de lecture2 min
Par RTBF Info avec Belga

La ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden a lancé une réquisition pour le personnel de la police aéronautique après que les syndicats ont maintenu lundi leur préavis de grève, a-t-on appris mardi auprès de la CGSP-Admi. Face à l'impasse actuelle et à l'échec des négociations avec les autorités, le syndicat socialiste demande que le Premier ministre Alexander De Croo et le gouvernement reprennent la main sur ce dossier. Une réunion du personnel aura lieu mercredi à l'aéroport de Bierset et des actions pourraient déjà y avoir lieu jeudi, lorsque doivent y arriver la plupart des pilotes de F1 puisque le GP de Belgique est prévu ce week-end.

Ces derniers jours, les syndicats avaient demandé à la ministre de l'Intérieur de retirer un plan de restrictions budgétaires qui met en péril, selon eux, la sécurité des policiers et du public dans les aéroports. Aucune avancée n'a cependant pu être obtenue et le front commun syndical (CSC Services publics, CGSP-Admi, SNPS et SLFP-Police) a dès lors confirmé lundi son préavis de grève pour tous les aéroports du pays débutant ce jeudi 26 août pour se terminer le 4 septembre. 

Droit de grève "bafoué"

D'après la CGSP, Annelies Verlinden vient de lancer une réquisition pour le personnel de la police aéronautique après l'activation de ce préavis de grève. Pour le syndicat socialiste, le droit de grève est dès lors "bafoué".

"Nous devons déplorer cette attitude de la ministre de l'Intérieur, qui fait fi des questions de sécurité dans les aéroports du pays", pointe Eddy Quaino, mandataire permanent de la CGSP-Admi.

"Je pense que Mme Verlinden doit désormais laisser sa place au Premier ministre et au gouvernement", ajoute-t-il. 

"Le déficit de personnel et la diminution envisagée risquent de mettre la sécurité dans les aéroports dans une situation critique. C'est totalement inacceptable et on ne peut pas tolérer cela", alerte-t-il, rappelant la situation qui y existait au moment des attentats de mars 2016. "'Nous n'avons pas envie de revivre ça !' C'est ce que me disent les policiers qui ont été traumatisés par ce qu'ils ont vécu.

 

Sollicité, le cabinet de la ministre n'était pas directement joignable pour confirmer cette réquisition et réagir à la demande de la CGSP.

Cette décision de réquisition ne fait en tous cas qu'accroître la grogne et la colère des policiers et ne va donc faire qu'empirer les choses, selon Eddy Quaino. Une assemblée générale du personnel de la police aéronautique de Liège est prévu ce mercredi à 13h30 à l'aéroport de Bierset pour définir les actions qui seront envisagées malgré la réquisition reçue.

Les policiers envisagent d'ores et déjà d'y en organiser une jeudi à l'occasion de l'arrivée des pilotes pour le GP de Belgique de F1 de ce week-end. S'ils ne peuvent pas bloquer l'intérieur de l'aéroport de Liège, il se dit que les agents pourraient se réunir à l'extérieur du bâtiment et, de la sorte, perturber l'arrivée des pilotes.

Articles recommandés pour vous