La minute insolite : au 19e siècle, les montagnes russes avoir pour but de remettre les Américains dans le droit chemin

© Photo by Andy Orin on Unsplash

26 nov. 2021 à 12:00Temps de lecture1 min
Par Anthony Mirelli

Chaque jour, RTBF Tendance vous dévoile une info insolite, mais totalement vraie. Aujourd’hui, direction Coney Island, à New York. 

Divertir les brebis égarées

Le nom de LaMarcus Adna Thompson ne vous dit peut-être rien, mais aux États-Unis, il est à l’origine des premiers “rollercoasters” locaux. Soit des montagnes russes en bois, qu’on retrouve encore aujourd’hui (sous une forme plus évoluée) à Coney Island. 

D’autres montagnes russes existaient déjà dans le monde, mais la “Switchback Railway” de Thompson a vu le jour pour une raison bien particulière, à savoir éloigner les américains des bordels et autres saloons. En effet, LaMarcus était un chrétien pieux, qui s’inquiétait de l'état de la morale américaine.

Son idée était donc de proposer un divertissement “sain” et moralement acceptable, d’où l’installation de son invention à Coney Island, qu’il considérait comme un lieu de débauche. Par la suite, alors que sa première attraction fut un succès (remportant 600 dollars par jour, soit l’équivalent de 15 000 euros de nos jours), LaMarcus Adna Thompson a participé à l’élaboration d’une cinquantaine d’autres montagnes russes à travers le monde, avant de décéder en 1919.

Sur le même sujet

La minute insolite : les personnes aux yeux bleus ont toutes le même ancêtre

Sciences et Techno

La minute insolite : pas de panique, le père Noël a son permis de pilote

Articles recommandés pour vous