Sciences et Techno

La minute insolite : le chanteur James Blunt aide la police néo-zélandaise face aux antivax

© Photo by Alex Radelich on Unsplash

14 févr. 2022 à 11:00Temps de lecture1 min
Par Anthony Mirelli

L’auteur de la jolie (ou horripilante, c’est selon) chanson “You’re Beautiful” sait que ses tubes peuvent énerver les gens. Lui qui a également signé la tout aussi jolie et/ou énervante “Goodbye My Lover” a voulu prêter main-forte à la police néo-zélandaise, qui avait bien du mal à disperser des manifestants antivax. 

Ce 12 février, des centaines d’antivax se sont en effet rassemblés devant le parlement à Wellington, afin de protester contre les décisions du gouvernement en matière de vaccin. Et une des techniques utilisées pour tenter de les faire partir fut de jouer en boucle des chansons de Barry Manilow, ou encore la Macarena. 

Malheureusement, l’idée n’a pas fonctionné, et les manifestants ont répondu en diffusant à leur tour une chanson des Twisted Sister, “We’re not gonna take it” (qu’on pourrait traduire par “on ne va pas se laisser faire”).

Loading...

C’est là qu’est intervenu James Blunt, qui a proposé son aide à la police. Le chanteur a conseillé de jouer ses propres chansons, afin de disperser la foule. On le sait, le chanteur a beaucoup d’autodérision, mais à la surprise générale, la tactique n’a pas eu le succès escompté par la police. Les manifestants ont tout simplement repris en chœur les paroles de la chanson. Comme quoi un tube, même énervant, reste avant tout un tube.

Sur le même sujet

Les featurings, la nouvelle stratégie du monde musical pour rentrer sur le marché chinois

Musique - Rock

La minute insolite : ces Tamagotchi ont un trou pour “toucher” l’animal virtuel

High tech

Articles recommandés pour vous