Sciences insolites

La minute insolite : le nombre Pi a failli passer de 3,14 à 3,2 aux États-Unis

11 août 2022 à 10:00Temps de lecture1 min
Par Anthony Mirelli

En 1897, des sénateurs de l’Indiana, aux États-Unis, ont eu une drôle d’idée : “arrondir” le nombre Pi.

L’idée, soumise par le mathématicien amateur Edwin Goodwin, était d’obtenir la quadrature du cercle, un problème mathématique très célèbre, qui consiste à construire un carré de même aire qu’un disque. Mais comme nous l’explique Wikipédia, “la quadrature du cercle nécessiterait la construction à la règle et au compas de la racine carrée du nombre π, ce qui est impossible en raison de la transcendance de π.

En arrondissant Pi à 3,2, Edwin Goodwin estimait donc qu’il était possible de résoudre ce problème. Ce qui était évidemment faux. Peu importe, une proposition de loi fut introduite, sous le nom à rallonge : “Une loi pour introduire une vérité mathématique et offerte comme contribution à l'éducation et utilisée uniquement par l'État de l'Indiana sans paiement de royalties, sous réserve qu'elle soit acceptée et adoptée par la session parlementaire officielle de 1897.”

Selon le texte, les travaux de Goodwin avaient de la valeur : “ses solutions à la trisection de l'angle, à la duplication du cube et à la quadrature du cercle ont déjà été acceptées comme contributions à la science par l’American Mathematical Monthly”, pouvait-on y lire. 

Heureusement, le mathématicien Clarence Abiathar Waldo, qui découvrit le projet de loi, est intervenu à temps avant que la loi ne soit votée, après avoir donné une petite leçon de mathématique aux sénateurs.

Sur le même sujet

La minute insolite : le premier produit vendu par Nokia était du papier toilette

High tech

La minute insolite : en Suède vous recevez un SMS quand le sang que vous avez donné est utilisé pour sauver une vie

Santé & Bien-être

Articles recommandés pour vous