Regions Liège

La mouvance identitaire ardennaise, à l'origine d'une attaque islamophobe à Lierneux ?

Au-delà de leurs imaginaires visuels, les identitaires ardennais et l'extrême-droite rurale ne sont peut-être pas seulement anecdotiques
02 sept. 2020 à 15:13 - mise à jour 02 sept. 2020 à 15:13Temps de lecture1 min
Par Michel Gretry

Dans la nuit de samedi à dimanche, une famille bruxelloise, en séjour dans un gîte ardennais, a été véritablement terrorisée par trois fiers à bras masqués : ils les ont attaqués à coups d’abats d’animaux et de crucifix ensanglantés. Le caractère islamophobe de l’agression ne fait guère de doute. La police zonale, appelée sur les lieux, n’a pourtant pas pris l’affaire très au sérieux. Les agents n’ont apparemment pas relevé d’empreintes, par exemple. Le procureur du roi vient néanmoins d’ouvrir une information judiciaire.

Selon nos informations, les enquêteurs sont confrontés à deux hypothèses. Dans la première, il est question d’un contexte purement local, d’une manifestation exacerbée d’un rejet de vacanciers d’origine méditerranéenne, peut-être plus nombreux que les autres années, à la suite des fermetures de frontières. Mais le bourgmestre n’a pas remarqué de présence plus massive de femmes voilées dans sa commune. A le suivre, ce serait de toute façon inadmissible, mais ce doit être un cas isolé. En tout cas, un tel événement ne s’est jamais produit.

Mais le profil des victimes éclaire peut-être le dossier. La dame est la sœur d’un homme qui vient de rentrer, en juillet après avoir passé douze ans dans les prisons marocaines, pour terrorisme islamiste. Il a pourtant été innocenté par la justice espagnole, et sa condamnation s’est basée sur des aveux extorqués sous la torture. Il n’empêche : il a pu apparaître, aux yeux de l’un ou l’autre groupuscule d’extrême droite, comme le symbole d’une menace. Il n’est pas rare que des mouvements identitaires organisent des camps d’entraînement dans les forêts ardennaises, et il pourrait s’agir d’une milice qui aurait trouvé l’occasion de passer à l'acte. Les spécialistes du renseignement ne semblent guère y croire, pas plus que les victimes de l’attaque.

Les investigations s'annoncent difficiles. 

Mise à jour 11/06/2021 et explication de l'histoire : Agression islamophobe de Lierneux : c'était une (très mauvaise) farce

 

 

Agression islamophobe en Ardenne

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

"Cette nuit-là !" un documentaire inédit à revoir sur Auvio

La Trois

Articles recommandés pour vous