Icône représentant un article video.

Matière grise

La musique peut-elle doper notre cerveau ?

La musique possède des vertus infinies : elle nous apaise, provoque des émotions intenses et pourrait même contribuer à booster le cerveau des personnes âgées ou diminuées par des affections graves.

Lorsqu’une personne est victime d’un AVC, diverses séquelles sont possibles, y compris la perte du langage. C’est ce qu’on appelle l’aphasie.

Dans certains centres de revalidation neurologique, et notamment au Centre William Lennox à Ottignies, les thérapeutes travaillent avec les patients aphasiques à travers la musique et le chant : devenus muets dans la vie quotidienne, ces patients retrouvent leur voix quand il s’agit de chanter au sein d’une chorale, provoquant souvent l’étonnement de leurs proches.

Comment expliquer ce phénomène presque miraculeux ? En fait, la musique et le chant stimulent la zone cérébrale du langage, qu’on appelle l’aire de Broca, en reconnectant des neurones. Ce qui rend provisoirement la parole à ces patients.

La musique peut-elle doper notre cerveau ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Stimuler sa mémoire

La musique fait aussi ses effets dans le cas d’une autre maladie grave qui engendre un déclin progressif du langage, mais aussi de la mémoire : la maladie d’Alzheimer. En Amérique du Nord, une série d’expériences ont été menées qui montrent les bienfaits de la musique sur les patients.

Ainsi, des musiciens accompagnés de leur guitare se rendent dans les hôpitaux pour chanter des comptines d’enfant : les patients, dont la mémoire est pourtant sérieusement altérée, se mettent alors à fredonner ces comptines, prouvant ainsi que tout n’a pas été complètement effacé. La musique stimule en effet leurs souvenirs en les reconnectant à leurs émotions. Ce n’est bien sûr pas un traitement en soi, mais une façon d’améliorer sensiblement la qualité de vie des malades.

L’aire de Broca : la zone du langage, située dans le lobe frontal.
L’aire de Broca : la zone du langage, située dans le lobe frontal. Matière Grise

Diminuer son stress

D’autres études ont été menées aux États-Unis, en Ohio, sur des patients en unités de soins intensifs. Les chercheurs ont fait écouter de la musique à certains d’entre eux, en comparant leurs niveaux de stress et d’anxiété avec le reste du groupe.

Qu'ont-ils constaté ? Les patients qui avaient écouté de la musique avaient nettement diminué leur niveau de stress par rapport aux autres, à une condition notable : il fallait que la musique écoutée soit familière aux patients. Ce qui montre à nouveau le lien puissant entre la musique et nos émotions.

Doper le langage

Enfin, des recherches sur le grand âge et la musique ont elles aussi livré des résultats étonnants.

Plus on avance en âge, plus la fonction du langage peut se retrouver plus ou moins affectée, et il peut devenir difficile de trouver ses mots ou de formuler précisément sa pensée.

Des chercheurs ont démontré qu’il existait un lien direct entre la vivacité du langage d’une personne âgée et sa pratique de la musique dans l’enfance : les personnes qui avaient exercé une activité musicale conservaient une meilleure maitrise de la parole des années plus tard. Et plus ils avaient exercé cette activité longtemps, plus leur aisance à l’oral était grande.

Les vertus de la musique n’en finissent pas de nous étonner !

La musique peut-elle doper notre cerveau ?
La musique peut-elle doper notre cerveau ? © Tous droits réservés

Retrouvez Matière Grise sur Auvio ou en télé tous les mercredis (23h00) sur La Une.

Rediffusions les samedis (23h00) et dimanches (8h30) sur La Une.

Matière Grise, le magazine de la curiosité, qui fait réfléchir sans même y penser !

Sur le même sujet

Pour éviter la démence, inspirez-vous de ces tribus indigènes

Santé physique

Écoutez de la musique pendant 13 minutes pour être moins stressé

Psychologie

Articles recommandés pour vous