Info

La NASA lance la seconde étape de sa mission de "défense planétaire" DART et va dévier un astéroïde avec un vaisseau kamikaze

© Getty Images

26 sept. 2022 à 13:10 - mise à jour 26 sept. 2022 à 13:36Temps de lecture1 min
Par Anthony Roberfroid avec AFP

Sommes-nous capables de repousser un astéroïde se dirigeant vers la Terre ? Scénario de film apocalyptique, la probabilité qu’un tel événement se produise reste extrêmement faible, mais la NASA veut s’y préparer.

Dans la nuit de lundi à mardi, la NASA lancera la prochaine étape de sa mission DART (Double Asteroid Redirection Test - Test de double redirection d’astéroïdes). L’objectif est d’envoyer un véhicule spatial à plus de 22.000 km/h à la surface d’un astéroïde pour modifier sa vitesse et dévier sa trajectoire ?

La mission DART de la Nasa pour faire dévier un astéroïde
La mission DART de la Nasa pour faire dévier un astéroïde © Jonathan WALTER

Pas de risque pour l’homme

Lancé dans l’espace en novembre 2021, l’engin de 620 kg de la taille d’une voiture doit entrer en collision avec un astéroïde ce lundi matin aux alentours de 1h14 (heure belge).

Sa cible : Dimorphos, une petite "lune" de 160m de long qui tourne autour d’un astéroïde plus gros, Didymos, situé à 11 millions de kilomètres de la Terre. Pas de risque donc pour les humains situés sur Terre.

L’effet de cette collision ne sera pas connu de suite mais l’impact devrait être impressionnant. La NASA annonce qu’il sera possible de le suivre en direct vidéo sur la chaîne de l’agence spatiale américaine.

Loading...

Les conséquences de cet impact pourront être analysées au télescope par les scientifiques sur Terre.

Trois techniques pour dévier un astéroïde
Trois techniques pour dévier un astéroïde © Sophie RAMIS

L’Europe retournera sur place

Une sonde européenne, baptisée HERA en hommage à la déesse grecque du mariage, doit décoller en octobre 2024, pour une arrivée en 2026 sur Dimorphos. L’idée de l’Agence Spatiale Européenne est de retourner sur la "scène du crime" pour évaluer les conséquences de l’impact de DART.

Le test de déviation sera ainsi pleinement documenté, grâce aux informations collectées par les instruments de HERA (caméras, laser, imageurs haute résolution, radar…) ainsi que pas les scientifiques sur Terre. Les analyses permettront aux experts en défense planétaire de nourrir avec fiabilité des modèles pour extrapoler des scénarios d’impact.

Espace: la Nasa va lancer la mission Dart pour dévier un astéroïde

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Recevez une fois par jour l'essentiel de l'info

Chaque matin vers 10h (du lundi au vendredi), recevez un condensé des principaux titres de la rédaction web de la RTBF. Et en cas d’événement majeur, soyez les premiers informés par nos newsletters flash.

Sur le même sujet