Espace

La Nasa ouvre un échantillon prélevé sur la Lune il y a 50 ans

Un échantillon de roche lunaire récolté durant la mission Apollo 17 est ouvert par la Nasa 50 ans plus tard

© Robert MARKOWITZ

10 mars 2022 à 22:15Temps de lecture1 min
Par RTBF avec AFP

Les missions Apollo sur la Lune ont rapporté sur Terre 2.196 échantillons de roche au total. Mais la Nasa vient seulement de commencer à ouvrir l'un des derniers, collecté il y a 50 ans.

Depuis tout ce temps, certains tubes avaient en effet été gardés scellés pour pouvoir être étudiés des années plus tard, à la lumière des dernières avancées techniques.

Nommé 73001, l'échantillon en question a été collecté par les astronautes Eugene Cernan et Harrison Schmitt en décembre 1972, durant la mission Apollo 17 - la dernière du programme. 

Des deux seuls échantillons à avoir été scellés sous vide sur la Lune, c'est le premier à être ouvert. Il se pourrait ainsi qu'il contienne des gaz ou substances volatiles. Le but est d'extraire ces gaz afin de pouvoir les analyser grâce à des techniques de spectrométrie devenues extrêmement précises ces dernières années.

Retour sur la Lune en 2025

Le site d'extraction de cet échantillon est particulièrement intéressant car il est le lieu d'un glissement de terrain.

Or, "il n'y a pas de pluie sur la Lune et on ne comprend pas vraiment comment les glissements de terrain y surviennent", a expliqué lors d'une séance de questions sur Twitter Juliane Gross, conservatrice adjointe pour Apollo. "En regardant les parties profondes de la carotte, on pourra peut-être comprendre ce qui les provoque."

L'agence souhaite renvoyer des humains sur la Lune en 2025. Des grandes quantités de gaz devraient alors être prélevées, et l'expérience actuellement menée sert ainsi aussi à mieux s'y préparer.

Sur le même sujet

Des scientifiques ont fait pousser des plantes dans du sol lunaire

Espace

Une zone de vie marine inattendue découverte dans les eaux belges de la mer du Nord

Articles recommandés pour vous