Monde

La Nasa va chercher à expliquer les ovnis

Image vidéo diffusée le 28 avril 2020 par le département de la Défense américain de "phénomènes aériens non-identifiés" observés par des pilotes de l’US Navy

© Handout

09 juin 2022 à 20:42Temps de lecture1 min
Par AFP édité par Ambroise Carton

La possibilité de visites extraterrestres sur Terre est décidément de plus en plus prise au sérieux aux Etats-Unis : la Nasa a annoncé jeudi le lancement à l’automne d’une enquête de plusieurs mois portant sur les phénomènes aériens non identifiés, plus communément appelés ovnis.

Il n’existe aucune preuve que ces phénomènes aient une origine extraterrestre, a-t-elle souligné d’emblée. Mais le sujet est on ne peut plus important, car il concerne à la fois la sécurité nationale et celle du trafic aérien.

Après le renseignement américain l’année dernière, c’est ainsi au tour de l’agence spatiale américaine de se pencher sur la question.

La Nasa souhaite au passage dé-stigmatiser le sujet. "L’un des résultats de cette étude pour moi serait de faire comprendre à tout le monde […] que le processus scientifique est valable pour traiter tous les problèmes, y compris celui-là", a déclaré lors d’une conférence de presse Thomas Zurbuchen, administrateur associé à la Nasa. Il a dit avoir lui-même décidé du lancement de cette enquête.

Elle sera menée par d’éminents scientifiques et experts en aéronautique. Prévue pour démarrer au début de l’automne, elle devrait durer neuf mois et aboutir sur un rapport rendu public.

Trois objectifs sont annoncés : rassembler les données déjà existantes, déterminer celles qui manquent et comment les collecter au mieux, et décider avec quels outils les analyser à l’avenir.

Sur le même thème : archive du JT du 23/05/2021

Etats-Unis / Vers une reconnaissance officielle des ovnis

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

La Nasa lance une fusée depuis l’Australie, cela faisait 27 ans

Sciences et Techno

Du Belge à la Nasa : un institut de Rhode-Saint-Genese signe un partenariat avec l’Agence spatiale américaine

Espace

Articles recommandés pour vous