La Norvège inflige une amende record à l'appli Grindr pour partage illégal de données

Serial Killer Conviction Prompts Police To Warn Of Dating App Dangers

© 2016 Getty Images

La Norvège a annoncé mercredi avoir infligé une amende de 65 millions de couronnes (6,3 millions d'euros), la plus grosse jamais donnée dans le pays pour ce genre d'affaires, à l'application de rencontres Grindr pour partage illégal des données.

"Notre conclusion est que Grindr a fourni, sans fondement légal, des données personnelles sur ses utilisateurs à des tiers pour du marketing ciblé", a déclaré le chef de l'autorité norvégienne de protection des données (Datatilsynet), Bjørn Erik Thon, dans un communiqué.

Les minorités sexuelles, "une catégorie particulière de données personnelles"

Grindr, qui se présente comme "le plus grand réseau mondial de rencontres pour les personnes gays, bi, trans et queer", est accusée d'avoir partagé avec des annonceurs les coordonnées GPS, des éléments du profil de ses utilisateurs (âge, sexe...) et le fait même qu'ils utilisent l'appli, donnant ainsi des indications sur leurs préférences sexuelles.

L'absence d'informations claires sur cette pratique données aux utilisateurs et d'approbation explicite sur ce point de leur part viole, selon Datatilsynet, le règlement général sur la protection des données (RGPD) mis en place dans l'Union européenne en mai 2018.

"Nous considérons que les informations indiquant qu'une personne est un utilisateur de Grindr constituent une catégorie particulière de données personnelles car elles laissent fortement entendre une appartenance à une minorité sexuelle", écrit l'autorité.

L'entreprise dispose maintenant de trois semaines pour faire appel.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous