RTBFPasser au contenu
Rechercher

Santé & Bien-être

La pandémie a bouleversé nos habitudes de consommation !

La pandémie a bouleversé nos habitudes de consommation !
16 août 2020 à 11:00Temps de lecture1 min
Par RTBF TENDANCE avec AFP

Depuis la pandémie, le nombre d'études sur les changements des habitudes de consommation des citoyens se multiplie. Un nouveau rapport compilant deux enquêtes d'opinion réalisées par le cabinet international d'audit PwC révèle que les comportements d'achat des consommateurs urbains a renforcé l'utilisation des dispositifs numériques et accru la quête du bien-être physique et émotionnel. 

La première enquête a recueilli les réponses de 19 098 consommateurs de 27 pays ou territoires et de 74 villes entre août et septembre 2019 tandis que la seconde compile les réponses de 4 447 consommateurs de 9 pays ou territoires et de 35 villes entre avril et mai 2020.

Achats alimentaires en ligne et souci environnemental

Selon l'enquête, plus d'un tiers des consommateurs (35%) achètent désormais des aliments en ligne. Parmi eux, 86% prévoient de conserver cette habitude, y compris après la suppression des mesures de distanciation sociale.

Côté santé, 45% des consommateurs interrogés au niveau mondial placent l'accès aux soins de santé dans les principales motivations pour vivre en milieu urbain.

Plus de la moitié (51%) des personnes interrogées se disent par ailleurs davantage préoccupées par la santé mentale, leur santé physique et leur alimentation depuis l'arrivée de la pandémie. 

Dans la même lignée que des résultats obtenus dans des études antérieures sur le sujet, ce nouveau sondage confirme que les citoyens semblent accorder une place de plus en plus importante à l'écologie : 43% d'entre eux souhaitent par exemple que les entreprises rendent compte de leur impact environnemental. 

"En 11 ans de sondage auprès des consommateurs du monde entier, nous n'avons jamais documenté une convergence aussi claire des thèmes autour de la transparence, de la durabilité et de la conscience sociale. À un moment aussi crucial, la nécessité d'établir une relation de confiance avec les clients potentiels pour les entreprises en contact avec les consommateurs ne pourrait être plus claire”, commente Sabine Durand-Hayes, associée chez PwC, dans un communiqué.

Sur le même sujet

L'empreinte carbone des 1% les plus riches est 66 fois plus élevée que celle des 10% les plus pauvres

Environnement

Corée du Sud : un abribus innovant pour lutter contre le coronavirus

Voyages

Articles recommandés pour vous