RTBFPasser au contenu
Rechercher

Mobilinfo

La panoplie du cycliste pour rouler en toute sécurité

12 avr. 2022 à 14:06Temps de lecture2 min
Par emi

Voici le retour du beau temps et l'envie de se balader à pied ou en vélo.  Mais pour rouler en toute sécurité, il vaut mieux être bien équipé.

Premier accessoire indispensable : le casque 

Mais pas n'importe lequel.  Pour qu'il soit bien protecteur, il faut le choisir à la bonne taille, ni trop grand, ni trop petit.  N'hésitez donc pas à en essayer plusieurs.   Un casque n'a pas une durée de vie éternelle et les experts suggèrent de changer de casque tous les trois à cinq ans, car les matériaux s’usent rapidement lorsqu’ils sont exposés au soleil.

En outre, si vous êtes victime d’une chute et que votre casque subit un choc, il est également préférable de changer votre casque. Même si aucun dégât n’est visible, certains matériaux peuvent avoir été endommagés, ce qui empêche votre protection.  Certains casques possèdent également un éclairage composé de LED qui permet une meilleure visibilité.

Un achat à ne pas négliger donc car le casque sauve des vies. Ne l’oubliez jamais !

Des éclairages qualitatifs

Les éclairages sont obligatoires dans la pratique du vélo, contrairement au casque. La loi impose à tous les cyclistes de rouler avec un catadioptre blanc à l’avant et un catadioptre rouge à l’arrière.  Il est aussi important d’avoir des catadioptres jaunes ou orange sur les pédales, ainsi que des catadioptres orange dans les rayons des roues.  Il existe des feux pour tous les budgets;  certains, plus perfectionnés, vous permettent notamment de signaler vos changements de direction et autres freinages.  Vous pouvez aussi opter pour des lumières rechargeables avec un câble USB.

Un cadenas suffisamment épais

Un vélo peut coûter cher, surtout s'il est électrique, alors pas question de se le faire voler.  Pour se protéger du vol,  la meilleure solution est  le cadenas.

Il est important d’adapter celui-ci à votre vélo et de se questionner sur l’emploi que vous allez en faire : si vous comptez laisser votre vélo chaque nuit dehors, équipez-vous d’un bon cadenas. Si c’est pour des arrêts de temps en temps en pleine journée, vous ne devez pas avoir le must des antivols.  Il est généralement conseillé de mettre 10 à 15 % du prix du vélo dans l’antivol.

Vous voilà maintenant bien équipés pour circuler sur les routes et sentiers en toute sécurité !

 

 

Sur le même thème : JT du 17/03/2022

Sur le même sujet

Familles à vélo : à quand suffisamment d'infrastructures cyclables en Wallonie et à Bruxelles ?

Tendances Première

Mobilité : Et si la crise était le bon moment pour repenser le modèle dominant du " tout à la voiture " ?

On n'est pas des pigeons

Articles recommandés pour vous