Belgique

La pêche interdite dans certains cours d'eau wallons à partir de mardi à cause de la sécheresse

23 juil. 2022 à 10:50Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

La pêche sera interdite dans plusieurs cours d'eau wallons à compter de mardi, annonce samedi le cabinet du ministre wallon de la Pêche Willy Borsus. Cette décision est liée aux fortes chaleurs et au manque de pluie de ces derniers jours qui ont engendré une baisse du niveau de certains cours d'eau.

Cette interdiction entrera en vigueur mardi 26 juillet et sera d'application jusqu'au 12 août. L'objectif est de veiller au bien-être des poissons déjà stressés par les conditions climatiques difficiles.

Les zones d'eau mixte et d'eau vive des sous-bassins de l'Amblève, de la Haine, de la Lesse, de la Moselle, de l'Ourthe et de la Vesdre sont concernées par l'interdiction, tout comme la zone d'eau vive du sous-bassin de la Sambre.

Concernant la Meuse, la pêche sera temporairement prohibée dans le sous-bassin amont dans toutes les zones d'eau mixtes et dans les zones d'eau vive à l'exception du Bocq, de l'Hermeton, du ruisseau de Leffe et du ruisseau de Feron. Le sous-bassin aval est également concerné et les pêcheurs ne pourront pas s'installer près de la zone d'eau mixte à l'exception de la Mehaigne entre le Moulin d'Avennes jusqu'à la confluence avec la Meuse, ni près de la zone d'eau vive à l'exception du Hoyoux, de la Gueule et du ruisseau des Awirs.

Enfin, dans le sous-bassin de la Semois-Chiers, la pêche est temporairement interdite dans les zones d'eau mixtes et d'eau vive à l'exception du Ton et de la Chevratte.

Sur le même sujet :

Sur le même sujet

L’interdiction de pêche en rivière prolongée jusqu’au 4 septembre : pourquoi ? Avec quelles conséquences ?

Economie

Sécheresse : l'interdiction de pêche dans certains cours d'eaux wallons prolongée jusqu'au 4 septembre

Belgique

Articles recommandés pour vous