Regions Liège

"La peur de notre vie": un capot de moteur d'avion atterrit sur le toit d'une maison à Waremme

Un capot de moteur d’avion atterrit sur le toit d’une maison à Waremme

© Facebook Hervé Rigot

09 sept. 2022 à 07:56Temps de lecture1 min
Par Maxime Dumoulin avec François Braibant et C. Adam

A Waremme, un morceau d'avion est tombé cette nuit sur le toit du garage d'une maison, avant d'aboutir dans le jardin. Il s'agit plus précisément du capot d'un moteur de Boeing 747-400. Les images sont impressionnantes.

Facebook Hervé Rigot

Ce capot de moteur appartient à un avion de la compagnie Air Atlanta. Le Boeing est parti de Liège ce vendredi à minuit pour se rendre à Malte.

Les pièces tombées dans le jardin de l'habitation ont été enlevées ce matin par les pompiers de la zone de Waremme, puis récupérées par les autorités aéroportuaires pour enquête. L'avion en question est à présent bloqué à Malte en attendant réparation.

La peur de notre vie

Louis Demaret désigne du doigt l’endroit où est tombé le morceau de l’avion.
Louis Demaret désigne du doigt l’endroit où est tombé le morceau de l’avion. RTBF – François Braibant

Suite à l'impact, le toit de garage de Louis Demaret et de son épouse, Domenica, est lourdement endommagé. Les tuiles sont brisées, tout comme la charpente, qui est à refaire. Les époux Demaret évoquent "la peur de leur vie", d'autant que leur petit-fils dormait à l'étage au moment des faits.

"A un moment, j'ai entendu le bruit d'un avion, suivi d'un boum" explique Domenica. "Alors, je suis sortie, j'ai regardé la porte de devant, l'alarme s'est mise à sonner parce que la maison a quand même vibré. Je suis sortie derrière ... Je ne voyais rien. Je n'ai pas dormi de la nuit, je me posais beaucoup de questions. Le matin, c'est le voisin qui regardait par sa fenêtre qui est venu sonner et m'a dit: as-tu vu l'épave dans ton jardin? On est restés bouche bée. Moi en pleurs, tremblante, on se demandait ce qui nous arrivait. C'est une frayeur. Et le boum, je m'en souviendrai toute ma vie."

Un boum effrayant... il faut dire que le morceau d'avion qui a percuté le toit est énorme: "Pour moi, il fait au moins deux mètres sur trois mètres" évalue Louis Demaret, qui estime avoir eu de la chance: "Je l'ai échappé belle... si ça tombe et que ça perce carrément le toit de la maison, je suis dans ma chambre, et je l'ai dans mon lit..."

Articles recommandés pour vous