RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

La piste d’athlétisme de Nivelles sera rénovée dans le cadre de "Wallonie Ambitions Or"

La piste d’athlétisme de Nivelles sera rénovée dans le cadre de "Wallonie Ambitions Or"

Les ministres régionaux Valérie De Bue et Adrien Dolimont se sont rendus vendredi à Nivelles, pour visiter plusieurs infrastructures sportives, notamment la piste d’athlétisme du Club d’athlétisme du Brabant wallon (CABW). Celle-ci sera rénovée, passant de six à huit couloirs, dans le cadre du projet "Wallonie Ambitions Or". En compagnie des autorités locales, les deux ministres se sont également rendus dans les installations de Maniak, une salle d’escalade privée qui prépare également un projet à soumettre à la Région dans le cadre de Wallonie Ambitions Or. Ce plan vise à mettre les sportifs dans des conditions optimales pour les compétitions internationales, mais veut aussi œuvrer à faire de la Wallonie une région d’accueil pour les délégations olympiques qui participeront aux JO de Paris en 2024.

En ce qui concerne la piste d’athlétisme du parc de la Dodaine, le projet de rénovation a déjà été retenu l’été dernier par le gouvernement wallon pour recevoir un financement. Dans le cadre de "Wallonie Ambitions Or", elle passera de six à huit couloirs mais des zones spécifiques seront aussi créées ou améliorer pour le steeple, le saut à la perche, le lancer du javelot, le lancer du poids, etc. La subvention régionale sera d’1,33 million d’euros.


En charge des infrastructures sportives, le ministre Adrien Dolimont s’est fait expliquer sur place, par les responsables de la Régie communale des sports de Nivelles, l’ampleur des travaux et l’état du dossier. Le parc de la Dodaine étant classé, les discussions sont en cours avec l’Agence wallonne du patrimoine (AWAP) pour pouvoir déposer rapidement la demande de permis. Le feu vert sur le permis est espéré pour la mi-2022, afin de pouvoir inaugurer les nouvelles infrastructures en 2023.


Chez Maniak, Nicolas Mathieu, un des cofondateurs de la salle d’escalade privée, a expliqué le projet qu’il compte développer via une ASBL et en collaboration avec la fédération, pour installer un mur d’escalade de vitesse en extérieur. Ce qui permettrait à Maniak d’accueillir dans des conditions professionnelles les adeptes des trois disciplines de l’escalade (bloc, difficulté, vitesse) ainsi que des compétitions avec du public. L’investissement est à ce stade évalué à environ 400.000 euros.

Articles recommandés pour vous