Regions Luxembourg

La plateforme prénatale de la province de Luxembourg a dix ans

© Getty Images

01 oct. 2022 à 15:46Temps de lecture1 min
Par Nicolas Lefèvre

La plateforme prénatale de la province de Luxembourg a dix ans. Une initiative du Dr. Fivet, qui a notamment présenté le travail réalisé au personnel de l'Office de la naissance et de l'enfance, l'ONE, à Bastogne ce vendredi.

Depuis 2012, plus de 800 femmes enceintes ont été prises en charge. Des femmes dites vulnérables dont la grossesse est très souvent non désirée et qui, à l'époque, ne disposaient pas d'une structure d'accompagnement. "Dans la province de Luxembourg, nous n'avions rien à proposer aux patientes qui avaient des soucis", explique le Dr. Roland Fivet. "Elles décrochaient, on ne les voyait plus et revenaient avec des situations obstétricales catastrophiques. Parfois, ça fait plaisir de voir des patientes qui ont eu besoin de la plateforme pour une première grossesse, mais pas pour la suivante".

Aujourd'hui, et depuis le lancement de la plateforme prénatale, la charge de travail reste importante pour la petite équipe qui offre un accompagnement psycho-social. La coordinatrice, Bérengère Monhonval, ne voit d'ailleurs pas l'avenir avec optimisme. "Il y a une précarité qui va s'accroître. Nous avons des patientes jeunes, isolées, sans couverture sociale et qui fument beaucoup. Au-delà de ça, nous avons des adultes qui souffrent de troubles de l'attachement, sont enceintes alors qu'elle ne l'ont pas planifié. Que ce soit à Namur, dans le Hainaut, et même dans le Brabant wallon, on va retrouver une carte d'identité relativement similaire".

De nombreux défis attendent encore la plateforme prénatale qui continue à œuvrer pour la diminution des risques périnataux et la préservation de la santé des futures mères qui n'ont pas facilement accès aux moyens de locomotion pour bénéficier d'un suivi digne de ce nom.



 

Articles recommandés pour vous