Monde Europe

La Pologne construit une clôture à sa frontière avec la Biélorussie

Contrôle à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie

© Sean Gallup/Getty Images

25 janv. 2022 à 11:40Temps de lecture1 min
Par Belga

La Pologne a entamé mardi la construction d’une nouvelle clôture à sa frontière avec la Biélorussie destinée à bloquer la pénétration de migrants illégaux, à l’origine d’une crise entre Varsovie et Minsk l’an dernier.

Longue de 186 km, soit près de la moitié de la longueur totale de la frontière de 418 km, la barrière métallique haute de cinq mètres et demi coûtera quelque 353 millions d’euros et doit être achevée au mois de juin.

Le projet a suscité des inquiétudes des défenseurs des droits humains et de l’environnement. Les premiers craignent que des migrants fuyant des situations de conflit ne seront pas en mesure de présenter une demande d’asile, et les seconds des effets néfastes pour la faune et la flore de la zone forestière à la frontière.

L’Union européenne a apporté son soutien à la Pologne et critiqué fermement le Bélarus. De son côté, le gouvernement polonais a décliné la proposition de Bruxelles de faire participer l’agence européenne Frontex à la surveillance de la frontière. Et il a fait voter une loi qui permet de refouler les migrants illégaux sans attendre qu’ils demandent l’asile.

Des milliers de migrants, venus en majorité du Proche-Orient, notamment du Kurdistan irakien, de Syrie et du Liban, mais aussi d’Afghanistan, ont tenté l’année dernière de traverser la frontière polonaise pour rejoindre le territoire de l’UE. Certains ont réussi à passer et le plus souvent, ils ont continué leur voyage vers l’Europe de l’Ouest.

 

 

Barbelés à Krynki, à la frontière polonaise - (22 janvier)

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous