RTBFPasser au contenu
Rechercher

Les Mythes de l'actu

La Pomme d’or de la Discorde, un fruit à l'origine d'un des conflits les plus légendaires de la mythologie grecque

Le jugement de Pâris, épisode de la pomme de la discorde qui engendrera la Guerre de Troie
31 déc. 2021 à 12:14Temps de lecture2 min
Par Céline Dekock d'après la chronique de Pascale Seys

En cette période de fête, où l’on se réunit en famille ou entre amis, les discussions autour de la table sont parfois animées de sujets qui fâchent. Lorsqu’un sujet ou une situation engendre un conflit ou une dispute, on a coutume de désigner ce sujet ou cette situation comme étant une "pomme de discorde". Mais quelle est l’origine de cette expression ? Pour le savoir, Pascale Seys nous fait remonter à un épisode bien précis de la Mythologie grecque, celui-là même qui est à l’origine de la plus grande guerre de l’Antiquité.

La Guerre de Troie est l’un des conflits les plus légendaires de l’Antiquité grecque. Contée dans l’Illiade d’Homère, cette guerre voit s’affronter d’un côté l’armée des rois grecs, menée par Ménélas, roi de Spartes, et de son frère Agamemnon, roi de Mycènes, et de l’autre l’armée du roi Priam de Troie. Cette guerre verra l’ascension du guerrier Achille au rang de héros, et l’avènement du stratège Ulysse, qui aura l’idée du Cheval de Troie, cette ruse qui permit aux Grecs de remporter la guerre.

Si l’on dit généralement que la cause de cette guerre est Hélène de Spartes, réputée pour être la plus belle femme au monde, ce sont plutôt Aphrodite et Pâris qui sont à l’origine de la plus grande guerre de l’Antiquité grecque.

Les Noces de Thétis et de Pelée Cornelis Cornelisz van Haarlem, (1592-1593) Musée Frans Hals, Haarlem.
Les Noces de Thétis et de Pelée Cornelis Cornelisz van Haarlem, (1592-1593) Musée Frans Hals, Haarlem. Domaine public

Tout commence lors du banquet des dieux à l’Olympe, lors des noces de Pelée et Thétis, parents d’Achille. Lors de ce banquet, tous les dieux sont présents, à l’exception de la déesse Eris, déesse de la dispute. Outrée de ne pas avoir été invitée au mariage, Eris se venge en jetant au milieu des convives une pomme d’or, sur laquelle il est écrit "À la plus belle". Mais à qui cette pomme est-elle destinée ? Quelle déesse est digne d’obtenir le précieux fruit ?

La Pomme de la discorde et le Jugement de Pâris

Se précipitent alors les déesses de l’amour, de la sagesse et du mariage, respectivement Aphrodite, Athéna et Héra. Chacune se dispute la pomme d’or et n’arrive pas à se mettre d’accord. La pagaille est telle que Zeus décide d’envoyer son messager sur terre, afin de trouver le plus beau et le plus pur des hommes sur terre afin qu’il résolve cette affaire. S’ensuit alors l’épisode appelé "Le Jugement de Pâris".

Pâris est un jeune prince troyen, fils du roi Priam et petit frère du prince Hector. C’est lui que le message de Zeus a choisi pour désigner qui d’Aphrodite, d’Athéna ou de Héra est digne de recevoir la pomme d’or. Toutes trois présentées à Pâris, chacune use de ses charmes pour rallier le Troyen à sa cause. Héra lui promet la richesse, lui offrant le plus beau de royaume et de faire de lui le plus grand des rois. Athéna promet à Pâris de le rendre invisible au combat. Enfin, Aphrodite promet à Pâris de lui offrir la main de la plus belle des femmes du monde. Et sans hésiter, Pâris offre la pomme d’or, la pomme de la discorde, à Aphrodite, sans se douter que ce geste venait de sceller son destin et celui de son peuple. Hélène de Sparte, épouse de Ménélas, est promise à Pâris par Aphrodite, et l’enlèvement d’Hélène déclenchera la Guerre de Troie.

Eris porte bien son nom, un nom qui en latin se dit "Discodia". La pomme d’or d’Eris, la pomme de la Discorde est à l’origine de bien des maux.

Pascale Seys nous explique, dans ses Mythes de l’actu, comment, en traversant le temps, les mots et les mythes nous rappellent à notre mémoire.

Les mythes de l'actu

La pomme de discorde

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

L’archéologie musicale, redonner vie aux paysages sonores de l’Antiquité grecque

Journal du classique

Pygmalion et Galatée, du mythe à l’effet

Les Mythes de l'actu

Articles recommandés pour vous