Champions League - Foot

La presse n’en revient pas de l’exploit du Club Bruges en Ligue des champions : "est-ce vraiment arrivé ? !"

© Tous droits réservés

14 sept. 2022 à 06:06Temps de lecture1 min
Par Lancelot Meulewater

Il y a quatre ans, le Club Bruges d’Ivan Leko gagnait sur le score de 0-4 à Monaco et signait une prestation qui allait rentrer dans l’histoire du football belge. La portée de cette victoire sur le même score à l’Estadio do Dragao de Porto quatre ans plus tard revêt encore une saveur plus unique. Car le Club Bruges vient d’enchaîner deux succès dans une Ligue des champions toujours plus inaccessible aux petits poucets. Le tout sans concéder le moindre but et en se payant le scalp du champion du Portugal en titre. Après deux journées, les Brugeois sont en tête de leur groupe. La presse n’en revient pas.

"Historique, un uppercut"

En Flandre, les deux plus grands quotidiens du pays font la part belle à la performance jugée "historique" du Club. Het Nieuwsblad souligne "la performance de l’année" en se pinçant : "est-ce vraiment arrivé ?". Les journaux belges illustrent leurs premières pages par le visage extatique de Kamal Sowah, auteur d’une grande prestation couronnée d’un but. Het Laatste Nieuws en rajoute une couche : "c’est le summum absolu", en soulignant les performances du même Sowah, de Vanaken et de Ferran Jutgla. La presse francophone évoque "une soirée d’ivresse à Porto" (Le Soir) et un moment "tout simplement exceptionnel" (la DH).

Les Portugais atterrés

Il fallait bien la victoire du Sporting CP face à Tottenham dans un match complètement fou pour adoucir les unes des quotidiens O Jogo et A Bola. L’un parle, sans la moindre hésitation, du scandale au Dragao. Sergio Conceiçao, entraîneur démuni, est cité en une : "Il nous a manqué l’agressivité", le journal pointant le bilan de 0 sur 6 assorti de la dernière place du groupe pour le champion en titre. Du côté d’A Bola, on pointe la soirée "sombre" du club lusitanien avec un Conceiçao qui déplore l’image affichée par le club. "Il faudra montrer quelque chose de tout à fait différent". Et à voir la mine déconfite du coach sur les photos d’illustration au sein des pages des journaux, on imagine que le vestiaire a dû sentir passer le courroux du coach.

L'Option Data : "Le Club de Bruges a 14% de chance de passer en 1/8e de finale de Ligue des Champions"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous